Lilou la teigne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, juillet 15 2014

Version Homard

Pour obtenir un bon homard c'est tout simple : vous embarquez à 9h30 sur un bateau (pas la navette non trop quelconque) direction Porquerolles la magnifique.
Outre le pic-nique vous embarquez avec vous l'A.P., son prince consort et mini prince équipé lui d'un maillot anti-u.v, casquette et double épaisseur de crème.
Traversé impeccable nous sommes lâchés à la plage du Langoustier vers 10heures jusque là tout va bien le soleil brille la mer est fraîche.
Petit repérage là ça va moins bien, dans l'eau nous avons la compagnie d'adorables méduses et elles piquent forts les garces.
Même pas peur, les plus courageux se baignent dont bébé qui passe au travers, pas moi, ce qui ne m'empêche pas, après une épuration de la vilaine bête, de me baigner.
Après notre repas je commence à sentir comme un coup de chaud et prince qu'on sort très gentillement me barbouille de crème indice +50.
Retour au alentour de 15h tout va encore bien.
Là tout de suite je me sens homard très chaud, version vanille/fraise passée aux micros-ondes
Cuite à point mon bon c'est trop bon l'eau salé.
Heureusement demain petit massage détente et manucure, cadeau pour mon anniversaire.

5335313-photo-d-un-homard-du-maine-qui-a-ete-cuit-a-la-vapeur-jusqu-a-ce-rouge-sur-une-assiette-blanche-avec.jpg

bon appétit

mercredi, juillet 9 2014

bectance, bouffe, boustifaille et plus si affinité

Il parait que j'ai une relation très spéciale avec la nourriture, comme qui dirait pas tout à fait faux, pas tout à fait vrai.
Je m'explique :

  • Je n'aime pas les grandes assiettes trop remplies, je préfère peu et me resservir.
  • J'aime les repas équilibrés.
  • J'aime les légumes, tout les légumes et je sais que je peux les manger même simplement crus ou bouillis .
  • Je préfère les patates aux pâtes.
  • Je suis plutôt fromages que dessert mais je ne crache pas sur un bon gâteau.
  • j'aime le chocolat noir en tablette uniquement toute formes de dérivés style: mousse, glace, gâteau j'aime pas
  • Plutôt poisson et crustacés que viande.
  • J'aime pas la cervelle, le foie.
  • J'aime le bon vin et n'apprécie pas les alcools forts quoique le rhum quand il est bon oui.

Tout cela pour dire que je mange presque de tout, je ne suis pas difficile, je suis curieuse aussi de toute nouveautés alimentaires, j'aime le sucré/salé, la nourriture exotique, je suis même prête à gouter à la sauterelle et autres insectes juste pour voir.

Il est vrai aussi que j'ai été anorexique, peut-être pour cela l'histoire de quantité dans mon assiette, je sais aussi que lorsque j'ai un problème que je n'arrive pas régler je mange moins voire pas, mais de la à dire que j'empêche les gens de manger à ma table sous prétexte que j'ai peur qu'il ne deviennent gros, ça me reste un peu en travers

Je ne suis pas parfaite loin de là ( il parait d'ailleurs que la femme parfaite est une connasse)mais j'ai su régler certains de mes problèmes grâce à des gens compétents. J'accepte la remise en cause quand elle n'est pas en sens unique. On pourrait penser que je suis en colère mais pas du tout ce billet c'est juste une mise aux points pour moi et avec moi.

mardi, juillet 1 2014

A la vitesse de l'escargot

J'avais promis de venir et finalement cela c'est enfin concrétisée.
Un Toulon / Toulouse à la vitesse de l'escargot 10 ans pour enfin pouvoir honorer une promesse (mieux vaux tard que jamais).
Reçus comme des princes par Samantdi, malgré une fin d'année un peu folle pour elle, la prochaine fois nous calculerons mieux.
Toulouse jolie ville avec des parcs magnifique, un centre mignon tout plein et la Garonne pour rafraichir.
Le lendemain visite à Auch , sa cathédrale aux vitraux très beaux et puis une visite très instructive chez Gifi.
Dimanche sortie au lac de Saint Ferréol dans un vieux bus très sympa, nous avons pu admirer toute son énergie avec les enfants et les adultes râleurs ( ;-)) j'ai même une photo qui le prouve.
J'oubliai une cuisine délicieuse réalisée par l'objet magique.
Des rencontres très sympathiques et très intéressantes.
Trois petit jours qui ont filé à la vitesse de l'éclaire.
Merci encore Madame de votre accueil.

jeudi, juin 19 2014

Les vieux

Les vieux ont une vieille moto, une vieille voiture, un vieil appart.
Les vieux sont heureux, ils font comme ils veulent.
Pas de carrière à construire, pas de maison à eux, plus d'enfant dans les pattes.
Les vieux vont et viennent sans fils à la patte.
Les vieux sont heureux quand un petit prince leur rend visite.
Les vieux vont un jour finir au fond de la mer.
les vieux aiment donner à manger aux poissons
Les vieux aiment la vie.
Ils savent bien les vieux que la vie n'est pas si longue que cela
Les vieux parfois arrivent même à être drôle.
J'aime bien les vieux

20140518_072901.jpg

mercredi, juin 4 2014

Dans le silence de la rue

Voilà bien longtemps que je n'avais erré à travers la ville seule.
Seule entourée de monde, de bruit, de musique.
Un petit signe de tête pour saluer les vendeuses en entrant ou sortant d'un magasin.
Aucun besoin d'achat, juste envie de me retrouver solitaire au milieu de tous.
J'aime marcher d'un pas tranquille, la tête dans les nuages, pensées vagabondes.
Tout regarder sans rien voir vraiment.
Ne rien dire, ne pas parler, écouter simplement.
Écouter le fil de mes pensées pêle-mêle, sans chercher de réponses précises.

mardi, mai 20 2014

Le temps passe

il y a un an presque juste je suis tombée tête la première dans la mare aux canards, depuis une foule de choses ce sont produites:

  1. Fin du Val des Rougières qui me minait la vie.
  2. Fin du snack qui ne fut pas à la hauteur de nos attentes.
  3. Joli voyage dans le Jura.
  4. Questionnement à l'infini.
  5. Mon petit prince qui me comble et marche presque.
  6. Un déménagement rock and roll.
  7. Une perte très dure suite à une longue maladie .
  8. Un voyage en péniche, un voyage dans le passé
  9. Un psy content et moi avec.

Une page vient de se tourner : entre maladie, souffrance, douleur, et surtout beaucoup de bonheur....La vie faut la vivre avec ses + et ses - .

Pourvu que cela dur

mardi, mai 13 2014

Ballade en Bourgogne

On c'est retrouvée après 40 ans, seule comme sur la photo prise en 1974.
Seule autour de la reine mère fière d'avoir tous ses poussins autour d'elle.
Une fête des mères en avance, qui nous a réuni toutes les cinq sur le canal de bourgogne.
Jolie ballade en péniche de Tonnerre à Lézinnes, 11 écluses à passer à l’allée, 11 au retour.
Seule bémol averse de grêle et vent violent sur la dernière écluse, j'ai bien cru que je n'arriverai jamais à la passer.
Nous avons papoter, ri, heureuse tout simplement de nos retrouvailles, chacune d'entre nous ayant trouvé son poste sans ce poser de question, complémentaire, unis autour de la reine mère trop heureuse.

Et l'année prochaine on remet le couvert mais en roulotte.

Cela fait du bien de replonger dans son enfance le temps d'un week-end.

lundi, avril 28 2014

Un déméngement ordinaire

Ce qu'il aurait dû arriver :

  • le 29 mars soit le samedi on signe le bail, le dimanche avec une amie gros nettoyage de la nouvelle maison en parallèle mon P.C. charge tranquillou le camion et le lundi ménage dans l'ancien....jusque là tout va bien.


Et bien cela ne c'est pas passé tout à fait comme cela :

Le samedi matin appelle de notre nouveau propriétaire pour nous dire que le locataire était toujours là et jusqu'au dimanche soir, mais que Lundi matin il serait partie.
J'annule la copine ménage et comme de toute façon nous avons le camion, nous décidons de faire l'inverse.
Dimanche matin nous remplissons le camion et au fur et à mesure que les pièce ce vident je nettoie.Heureusement pour moi et pour mon dos des potes passent et donnent un coup de main. Vers 19h nous avons enfin fini et nous téléphonons à la nouvelle locataire qui prend les clés bien contente de gagner du temps le lendemain.
Le soir nous serons hébergés par une amie. Lundi matin nous arrivons à Toulon et ho surprise l'appartement n'est pas déménager, je commence à me demander s'il n'y a pas une arnaque la dessous, comme dit mon P.C. une vie sans désagrément n'a pas de sel, restons optimiste. On décide de mettre nos affaires dans l'appartement et nous occupons la moitié de la pièce principale.
Leurs cartons ne sont pas réellement fait les meubles pas démonter, pour sûre nous ne dormiront pas là ce soir, mais le proprio nous certifie que Mardi Matin nous pourrons installer nos meubles.
Je croise les doigts, le midi nous mangeons chez ma fille et le soir nous dormirons chez maman. Heureusement pour nous, nous avons eu un gros coup de main, trois étages dans un vielle immeuble sans ascenseur ça casse grave.

Tout est bien qui finit bien nous voilà installé à deux pas du marché et trois pas du port et on est bien dans notre nouvelle maison.

lundi, mars 24 2014

J moins

  • J-2 : Cela va cartonner.
  • J-3 : Anniversaire de mon A.P
  • J-4 : Anniversaire de mon petit Prince.
  • J-5 : On fête les anniversaires.
  • J-6 : Ménage dans le nouvelle appartement.
  • J-7 : Déménagement + ménage dans l'ancien appartement.



Tous cela pour vous dire que nous allons passer une semaine comme je les aime, tout en douceur, tranquille quoi, zen.

Voila pour ma première envie et je suis contente même que le moral est remonté au beau fixe et que je me sens prête à affronter la tornade.

mercredi, mars 5 2014

Mes envies

Envie n °1 : réalisée, nous avons trouvé notre bonheur, notre nouveau nid situé à 2 pas du cours Lafayette et cerise sur le gâteau idem pour le port, 20mn à pied pour aller voir mon A.P. et sa descendance idem pour aller voir maman mais cette fois en voiture. Nous déménageons fin Mars, (qui veut venir donner un coup de main ;-) )je plaisante

Envie n°2 : en cours de préparation. Ballade sur les canaux bourguignon début Mai qui réunira Maman et ses 4 filles. Cela doit faire pas loin de 40 ans que nous ne nous étions pas retrouvées ainsi entre nous. Je croise les doigts pour que tout ce déroule bien et qu'il n'y ait ni défection ni rien qui viennent entraver ce projet bien bâti.

Envie n°3 : Celle -là par contre est toute à bâtir car j'ai très envie au mois de juin juillet août de faire un petit tour en moto, d'ici à là bas en passant par Toulouse et pourquoi pas la Bretagne, je pense que c'est faisable faut juste que je prépare mon P.C. et que j'étudie l'itinéraire.

J'ai encore pleins d'envies mais je vais me calmer un peu, je sens le printemps arriver et mon désir de jouer au pigeon voyageur se réveille avec d'autant que cette année nous ne serons pas bloquer par le snack alors profitons.

Maintenant yapuqu'a

vendredi, février 14 2014

14/02/2014

Incroyable la poussière et les toiles d'araignées que je trouve ici, allez hop un brin de ménage (un gros plutôt) et voila je peux réouvrir ici.

Quoi de neuf sous le soleil en fait pas grand chose sauf :

  • Un bébé qui grandit bien, il se lève tout seul, 5 dents, un sourire toujours aussi craquant, des bruits nouveaux sortent de sa bouche (des mamamamma, des papapa que l'on a envie d’interpréter comme maman et papa), 10 mois déjà et que du bonheur.
  • Une recherche d'appartement pas facile, on trouve, les papiers sont bons...... oui mais voilà mon PC est indépendant et là patatras, heureusement le propriétaire est sympa et ne nous bouscule pas vers la sortie.

J'ai envie de bouger pour me rapprocher de maman et bébé et puis il y a aussi ma maman qui ne rajeunit pas vraiment donc pas mal de trajet, d’embouteillages aussi, et le prix de l'essence rajouté plus près cela serai mieux.

  • Les bobos suivent leur cours comme un long fleuve en ébullition.

La vie suit son cours, parfois avec des hauts et des bas, pas plus que pour les autres, enfin je le suppose.

J'ai aussi pas mal envie de bouger, faire des petits tours pour voir les amis(es) virtuel ou pas, mais pour cela il va falloir attendre d'avoir trouvé le nid.

vendredi, décembre 20 2013

Bon Ben

Nous voilà au seuil des fêtes, rien fait pour l'instant.
Voir toutes ces vitrines illuminées me font virer tristoune les fêtes surtout celle du bonhomme rouge me filent toujours le bourdon.
Cette année la famille se déplace vers le nord, et moi avec, 1 jour pour aller, 1 jour pour le retour en tout trois dodos sans mon P.C.
Ici il pleut à trombe d'eau, j'ai pas envie de sortir, pourtant il va falloir y aller, je garde mini prince.

Je souhaite pour 2014 :

  • Que les politiques arrêtent de se foutre de nous.
  • Que les guerres cessent.
  • Qu'il y ait du pain et du foi gras pour tout le monde.
  • Qu'il y ait une meilleur répartition des richesses.
  • Plus de racisme, d'homophobie, de sexisme.
  • Qu'enfin les humains redeviennent humains.



On peut toujours rêver non........

Bonnes fêtes de fin d'année à vous tous

mercredi, décembre 11 2013

TAMALOU

Depuis le mois de Mai je cumule les Jaibobolas.
Rare est le mois où il n'y a pas une visite chez un toubib ou un spécialiste.
Dernier en date syndrome de Ménière , vertiges, nausées.

Comme j'en avais un peu ma claque de Tamalou, j'ai laissé trainer en prenant sur moi, en me disant que cela allait passer.
Pas du tout, les pertes d'équilibres étant plus fréquentes, j'ai fini par avoir peur de me casser la binette avec mon petit prince dans les bras et donc j'ai été consulté.

J'ai été reçu par une charmante O.R.L qui m'a remis en place les cristaux de l'oreille responsable de ma perte d'équilibre, jusque là tout va bien , sauf que j'ai des maux de tête assez violant associés et là ben cela ne le fait pas du tout, donc I.R.M. au mois de janvier, (vive 14).

Vous dire que j'en ai ma claque c'est peu, cela me mets dans des colères pas possible, des crises de larmes, des envies de taper sur tout ce qui bouge et notamment sur ce foutu corps qui vit sa vie sans me demander quoi que se soit.

J'ai rarement été malade sauf des trucs un peu graves tout les 15/20 ans, un mal au bide, à la tête, un peu de fièvre, une épaule qui déconne ne m'a jamais empêchait d'aller bosser.
J'aime pas les piqures, les médocs enfin tout ce qui de près ou de loin touche à la maladie signe pour moi de faiblesse, d'être une pauvre petite chose fragile auprès des autres, une petite chose qui lasse même elle même.

Alors parfois quand vraiment cela ne va pas je me dis qu’Alzheimer serai le bienvenue, au moins je pourrai oublier et puis j'oublie ces conneries et je me dis que parfois il y a aussi des moments comme cela dans la vie où tout ce cumule, une façon pour le corps de ce rappeler à nous, de nous envoyer des signaux.

La science devrai mettre au point une super machine à régénérer les corps vieillissants, tu rentres dans la machine et hop tu en sors nickel......faut pas rêver en plus.

Un peu d'optimisme 2014 sera une belle année, Tamalou et Jaibobola ne seront plus que de vieux souvenirs et la machine sera au point.

vendredi, décembre 6 2013

Enfant, Femme, Mère

Voilà bien longtemps que je n'ai pas parlé de mon A.P., de ma petite fille devenue à son tour maman.

Quand elle est née je l'ai reçu comme un merveilleux cadeau et au fil du temps, malgré des jours difficiles avec elle je la perçois toujours comme un cadeau pour moi.

Elle est ma merveille et si j'avais eu le choix c'est elle que j'aurais choisi tant nous sommes fusionnelles.

Je me demande parfois si ce besoin que nous avons l'une de l'autre n'est pas a son désavantage et si malgré tout l'amour que je lui porte, je ne l'empêche pas de vivre sa vie pleinement.

Mon A.P. n'est pas très bien dans sa tête ni dans son corps en ce moment et cela m'inquiète fort, j'ai tant envie pour elle d'un chemin sans épine.
Je sais aussi que le passage de fille à maman ne se fait jamais sans douleur et qu'elle a un certains nombres de choses à régler avec son enfance.
Je suis inquiète de son manque de confiance en elle, de cette capacité à se croire incapable , alors qu'elle assure bien avec son petit, dans sa formation et dans sa vie de femme.
J'ai parfois l'impression qu'elle préfère ne rien faire plutôt que de faire avec un risque.
En ce moment je la pousse un peu pour qu'elle fasse un vrai travail sur elle, qu'elle ne perde pas son temps pour vivre pleinement, qu'elle n'attende pas d'être sur le déclin de sa vie pour avancer.

En même temps je me dis qu'elle n'est peut être pas prête encore pour livrer ce qui la ronge, je sais que cela peut être très douleur mais si salvateur aussi.

Petit prince va bien c'est un enfant bonheur qui sourit très souvent, il rampe un peu partout dans la maison, teste le 4 pattes, a deux jolis quenottes et nous attendons les deux prochaines dans les semaines avenir, il gazouille et rit..........la merveille de ma merveille c'est même fait sa première copine à la crèche un vrai charmeur ce petit bonhomme.

jeudi, novembre 14 2013

2.6

Voila il est installé, je trouve que vous avez fait un très beau travail d'équipe alors merci à vous tous de ces améliorations.

J'en profite pour dire qu'ici il fait un magnifique soleil, l'été indien dans toute sa splendeur.

Nous avons définitivement abandonné l'idée d'ouvrir un restaurant, trop cher pour nos finances.

Nous sommes en quête d'un local vide pour une autre idée j'en dirai plus quand cela sera fait ( ne pas vendre la peau de l'ours).

Cela implique un autre déménagement, juste le 5eme en cinq ans, je l'espères plus grand pour y recevoir nos amis.
Bébé va bien , il sourit toujours et va à la crèche 4 matinées par semaine, ce qui permet à mon A.P. de travailler à sa formation et moi je suis en secours.

Billet un peu décousu certes.

mercredi, octobre 23 2013

Voila bien longtemps

5 mois très exactement que je n'avais eu d'insomnie.

Je tourne et me retourne dans mon lit, des pensées confuses m'agitent, rien en particulier, rien de grave si ce n'est des choix à faire, des choix que je n'ai pas envie de faire.

Je suis comme une enfant qui aimerait être à plusieurs endroit en même temps et assez vieille pour savoir que cela est impossible.

J'ai le choix de...de quoi finalement?

Je n'ai jamais aimer faire un choix, ou que l'on m'impose un choix, je trouve cela terrible Le choix.
C'est un peu comme si quelque soit le choix fait c'était au détriment d'un autre choix, pourquoi être obligée de choisir.

Et je tourne et retourne dans ma tête les possibilités que j'ai sans blesser personne , sans me blesser.

Cornélien.

mercredi, octobre 9 2013

Une teigne en ballade

Les vacances on les attend avec impatience, enfin elles sont là et puis voilà c'est fini.

On a rangé le snack en deux temps trois mouvements, récupéré et stocké nos affaires à la maison (pour ceux qui connaissent la maison, elle a drôlement rétrécie).

Direction Dijon par la route buissonnière où un grand moment d'émotion nous attendait le vendredi.

Première halte chez nos amis des Pourcelles pour trois jours bienfaisants, la tension de ces six derniers mois commence à retomber, bonheur de ce retrouver après une saison difficile pour eux et pour nous. Papotages, mangeaille, dodo, lecture au soleil, baignade enfin du bonheur.

Étape suivante Annecy et son lac, un petit hôtel bien sympa avec vue sur le lac, tranquillité assurée jusqu'à l'arrivée d'un bus de retraités (c'est fou ce qu'ils sont bruyants).
Le périple continu direction Dole et son Moulin de l'écorce , chouette dodo et le miam un régal.

Et puis nous voilà à Dijon, ses trams, sa fac de médecine et le moment attendu depuis 12 ans par une jeune femme brillante le serment d’Hippocrate, grand moment de fierté pour mon P.C. qui voit le rêve de sa fille se réaliser enfin. Un beau moment oui et nous étions très fière d'être là.

Samedi nous reprenons la route, direction le Jura, un autre rendez-vous, une première rencontre avec un grand monsieur du net, drôlement sympa, qui nous a réservé un accueil très chaleureux et a fait preuve d'une étonnante organisation.

Il nous a promené dans de jolis coins de son pays, nous a fait goûté du très bon miam et du bon glou-glou, notamment à l' auberge La Guiénette à Bellecombe c'était bon, j'en salive encore et nous a amené acheter les produits du terroir qui embaument le frigo.

Le Jura c'est beau, le Jura c'est vert même très, très vert, le Jura n'a qu'un défaut il n'y a pas la mer......( ;-) ).

Comme tout bon moment à une fin, nous avons repris le chemin avec un dernier arrêt au lac de Paladru, sur les indications de notre charmant hôte, petit hôtel sympa et mangé à l'hôtel des Bains (qui n'est plus un hôtel depuis 40 ans) c'était divin, merci monsieur.

Maintenant il n'y a plus qu'a :

  • - Ranger la maison
  • - Trouver une affaire à l'année
  • - prendre le temps d'aller visiter nos amis virtuels dans la réalité comme nous l'avons promis.

jeudi, septembre 19 2013

Aberration

Les sénateurs refusent de se voir appliquer le non-cumul des mandats et pourquoi ces messieurs voteraient un texte allant à l'encontre de leurs intérêts.

  • Transparence,
  • Non cumul des mandats,
  • Indemnités des sénateurs et députés
  • Enveloppes diverses et variées.

Toutes ces problèmes devraient être réglés par le vote du peuple qu'ils oublient après chaque élection.

Je sais les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent .

Je veux biens faire des efforts, mais j'aimerai encore plus que ces messieurs montrent l'exemple et cessent leur magouille avec notre fric.

Et je ne vise aucun parti, pour moi ils sont tous à mettre dans le même sac, bonnet blanc et blanc bonnet

dimanche, septembre 15 2013

tristesse

Pourquoi maintenant, je ne sais pas.
Le service c'est bien déroulé, nous avons eu un peu de monde.
Il y a eu un peu de rire et puis tout à coup cette envie de partir.
Cette envie de pleurer....Je vais prendre une douche, cela ira mieux après....peut-être

vendredi, septembre 13 2013

Chemin pavé d'épines

Quand je suis tombée au mois de mai, je pensai que la cause en était à un amoncellement de soucis , deuil, fatigue.

Petite naïve que je suis.

Je me rends compte que c'est juste la mèche de ma mémoire qui a explosé, me révélant des choses que mon mental avait obstrué, enfoui au plus profond de moi depuis des années, depuis ma prime jeunesse.

Des choses qui se révèlent douloureuses et libératrices en même temps comme des milliers de petites bulles d'air qui m’allègent.

Des choses qui me permettent de mieux me comprendre, mais aussi de pouvoir mettre la main sur une clé de placard rudement bien cachée.

Ouvrir les yeux à l’intérieure de soi n'est pas facile, facile et cela peut sentir mauvais.

Rétablir une vérité inconsciemment tue et qui a fait des dégâts c'est comme marcher sur des œufs en évitant d'en casser le moins possible et si possible pas du tout.

Quand il faut, il faut et puis c'est bien de ce parler, mais c'est mieux encore de s'entendre et de ce comprendre.

- page 1 de 32