dimanche 17 mai 2015

Balade en roulotte

Après l’expérience en péniche de l'an dernier nous avons remis ça cette année en roulotte.
Balade très agréable au rythme des chevaux, circuit de 2 jours et demi dans la Drôme le week-end dernier.
Départ de Péquimbert où nous avons été accueilli par le couple qui dirige, Thierry s'occupe des roulottes, des chevaux et de mener l'attelage, Odile sa compagne s'occupe de l'administration et de l'intendance. Deux personnages très sympathiques et qui connaissent bien leur boulot et leur coin.

drome_4.jpg

Un peu de pub ne fait pas de mal.

drome_1.jpg

Donc de Péquimbert nous avons filé à Soyans halte dans le gîte "Les Meyas" superbe avec piscine naturelle

drome_3.jpg .

Une patronne qui sait faire de la bonne cuisine dans un cadre idyllique pour qui veut se reposer.
Le lendemain direction Saous par les petits chemins et étape au camping de Graville drome_2.jpg.

Et puis malheureusement le retour, toute bonne chose ayant une fin, je ne vous cache pas que pour ce genre d'activité vous avez intérêt à aimer la marche.
Je retiens de ces moments des souvenirs pour plus tard, des moments privilégiés entre nous les frangines et notre mère.
Et si tout va bien l'an prochain mini croisière au programme.
La vie est belle quand on est entourée des bonnes personnes.

jeudi 23 avril 2015

Problème d'éthique

J'ai une cliente qui me refuse l'accès à son domicile. Cette personne est fragile psychologiquement.
Je sais que mes visites ponctuelles la braque.
J'en ai référé à ma supérieur qui est au courant du malaise, mes heures sont payées.
Après discussion avec ma supérieur j'ai réussi en dehors de mon temps de travail et par le biais d'une autre intervenante à la rencontrer.
Avec ses mots elle a exprimé son refus de ma présence.
J'ai deux soucis j'ai appelé ma référant pour lui expliqué le problème , depuis pas de nouvelle, je me sens dans un gros dilemme

  • Soit je respecte la décision de la personne et je ne vais pas la perturber, là je prends le risque d'aggraver sa pathologie, et je m'attend à être virer.
  • Soit j'y vais, je trouve porte close, je préviens , j'ai leur accord et je m'en vais et je suis payer.


Perso je suis plutôt pour la première solution qui ai le respect de la personne quitte à prendre le risque de prendre la porte.

dimanche 19 avril 2015

Tu me manques

Je sais bien que ton absence est justifier, mais aujourd'hui il fait gris, tombe la pluie, pleurent mes yeux.
Six mois c'est pas bien long, 180 jours et ils n'en restent que 161, finalement l'échéance se rapproche.
Depuis 7 ans, je vais je viens, je lève la tête, je balaie, je te parle et toi tu es là.
La nuit j'entends ton "ronpichou" , tes bras qui me protègent de mes démons, le matin à 6h quand je me lève tu me dis encore 5 mn qui dure une heure.
Là rien le silence, juste gros chat coincé contre moi, je mange par obligation pour survivre, pourquoi faire de la cuisine, pourquoi mettre la table, un fruit , un bout de fromage les infos et hop au lit.
J'ai pas envie de demain je démarre la semaine avec la méchante et pourtant il le faut, pas moyen de faire autrement en étant positive je dirai plus que 5 interventions chez elle et puis basta.
Heureusement il y a pleins de gen's super.
putain tu me manques

vendredi 20 mars 2015

La banane

Voila une fin de mois qui m'enchante, cela faisait quelques mois que j'avais le sentiment de pédaler dans la semoule.
- Anniversaire de mon A.P, 1/4 de siècle cela se fête, et 2 ans pour petit Prince l'enchanteur de mes jeudis.

25ansdeja.jpg

le_chat_botte.jpg

La cerise sur le gâteau , J'ai trouvé enfin un boulot comme je les aime et tout cela en moins de temps qu'il ne faut pour claquer des doigts.
Mercredi je discute avec une amie, je lui explique que Pôle Emploi m'a vivement déconseillé le bilan de compétence et que je peux oublié mon projet de formation , dans la discussion je lui explique que je suis vraiment tentée par l'aide en fin de vie mais que j'ai perdu toute mes connexions de l'époque.
Deux heures plus tard par son entremise je reçois une adresse et une demande pour me présenter avec un C.V. le lendemain matin.
Pour dire vrai, je n'y crois pas un instant, mais je me présente et là tout s'enchaîne à la vitesse grand V.
A 8h30 je me présente, j'ai un entretien et à 10h30 la responsable du service m'appelle pour un R .D.V. d'embauche fin mars pour démarrer début avril.
Aujourd'hui je viens d'apprendre que mon planning est fait, que je vais m'occuper de trois personnes, que je conserve mes jeudis pour petit prince et pas de soucis non plus pour mon week-end prévu de longue date avec maman et mes sœurs.
Que du bonheur

Hier j'ai enfin un autre rêve qui se réalise mon P.C. m'offre une nouveau look à mon blog.

Le seul bémol à tout ce bonheur P.C. part six mois en saison, mais bon on peut pas tout avoir non plus

dimanche 15 mars 2015

toc, toc, toc

Il y a quelqu'un....j'ai vu la porte ouverte et je me suis dit : chouette une fête.
Que nenni la porte ici est toujours ouverte, pour entrer, pour sortir, pour rester quelques jours.
Ici il y a toujours un lit pour le voyageur de passage.....l'ami(e).
J'aime entendre le téléphone, entendre une voix amie qui dit : on est dans le coin, il y a une petite place
Il y a toujours une place, une assiette et un verre plein et la convivialité en partage.
Ici on partage, l'amitié, les amours, les emmerdes.
On partage le soleil et les nuits sombres, cette folle envie de refaire un monde sans violence, un monde de paix.
Ici on écoute encore Pink flyod et puis Brassens et Ferra , bob Marley et tout et tout et pourquoi pas une musique que vous avez envie d'écouter.
Ici il y a la mer et le soleil et la pluie et la montagne et les neiges d'antan, il y a aussi des petites robes en fleur, la misère et l'espoir.
Et puis il y a surtout toutes ces belles rencontres qui font que l'espoir reste bien calé au fond du cœur, et que demain sera toujours meilleur.

C'est plus fort que moi même les deux pieds dans la merde je ne peux m'empêcher de chanter......je ne suis pas un coq pour rien

jeudi 5 février 2015

Mon cher Pôle

Voilà bien longtemps que nous avons fait connaissance, je dirai que notre première rencontre date de plus de trente ans.
A l'époque point d'informatique et moins encore de téléphone portable, juste un dossier papier, une photocopieuse, et un bon stylo.
Les locaux n'étaient pas spécialement beaux, mais qu'importe pas de chichi, de vraies personnes pour répondre.
C'était l'époque ou l'on venait une fois par mois pointer en personne, carte d'identité à la main.
Je dois dire que c'était l'époque aussi ou le travail était plus courant et je n'ai jamais eu l'occasion de faire mieux connaisse avec vous.
Je gambadai d'un boulot à l'autre, n'hésitant pas à plaquer un job s'il ne me convenait pas, de vous je n'en ai jamais obtenu.
Je n'ai jamais hésité à me retrousser les manches et je n'ai jamais hésité non plus à faire différentes choses hors de mon parcours.

En 1990 un jolie cadeau de la vie m'est arrivée et aussi une vilaine maladie, mon choix de m'occuper de ma fille a été primordiale et puis j'ai repris un emploi à mi temps.

Et j'ai décidé aussi de reprendre ma formation jusque là tout va bien.

1996 séparation, plus question de gambader il me faut nourrir l'enfant, j'ai une chance inouïe mes parents se chargent de ma môme pendant mes heures de travail.
Plus question non plus de continuer l'animation socio-culturel en cause les horaires et aussi les week-end.
Je change mon fusil d'épaule et me lance dans l'aide à la fin de vie avec des horaires compatibles avec ma vie de maman seule.
J'ai un bon réseau, le boulot ne manque pas, j'ai eu jusqu'à sept employeurs différents.
J'ai vécu de belles choses avec des personnes très différentes, le soucis elles meurent et c'est très dure.

2006 je me retrouve économe cuisinière dans un presbytère , cela ne m'empêche pas d'avoir encore des clients en plus, la vie est belle et le monde m'appartient
2008 licenciée abusivement (ils ne l'ont pas emporté au paradis c'est moi qui vous le dis), je plaque tout et suite mon P.C. en Corse, des projets pleins la tête.
2009 24 décembre la Corse c'est fini et en même temps mon contrat (pas avec PC non avec sa boite).
2009 entre noël et le premier de l'an inscription chez vous mon très cher pôle, entre temps vous avez fusionnez, qu'elle jolie bordel.
Quand vous m'avez reçu dans vos superbe locaux, vous m'avez donné si peu d'espoir d'en retrouver.
2009 une année néfaste pour les vieux, et pourtant moi je me sentais jeune, pleine de vie, battante, si je vous avais écouté, il ne me restait plus que le suicide.
Ben non entre une A.P, un doudou d'amour et des parents formidables et présents pas question de lâcher la branche.

La suite demain si le cœur y est encore

vendredi 9 janvier 2015

..."C"...

Je connais "C" depuis plus de 20 ans, je suis une connaissance amie.
Lors de notre première rencontre elle participait à une pièce de théâtre mêlant comédiens amateurs et comédiens patients internés de l'hôpital psychiatrique du coin.
J'étais là en stage d'un an sur l'activité théâtre, au début pour certains j'ai eu du mal à comprendre qui était qui, "C" en faisait parti.
Au fil du temps j'ai compris qu'elle était atteinte du syndrome d'asperger et que non elle n'était pas patiente de l'hôpital.
"C" a de réelles talents artistiques : elle joue du violon, fabrique des masques et des marionnettes et quand elle est sur scène une vraie présence tant corporelle que vocale.
Sa carrière professionnelle, elle l'a réalisée dans un I.M.P., monitrice éducatrice auprès de jeunes lourdement handicapés physiques et mentaux.
Nous venons de nous retrouver par hasard une fois de plus, dans le cadre des répétitions.
"C" est étonnante, quand elle rentre dans la salle . elle dit bonjour de loin et se cale dans un coin, puis lors des échauffements c'est elle qui vient au contacte, qui joue avec le corps des autres un peu comme si dans cette espace tout son être reprenait vie, elle rit, parle fort, loin des chuchotis dont elle use dans la vie normale.
"C" est ce que j'appelle une lunaire et je l'aime tendrement, et je pense que la réciproque existe malgré mon côté extraverti qui semble l'effrayer par moment.
"C" est une bien belle personne

lundi 15 décembre 2014

Loi des series

Quand on a, comme moi, un vieux véhicule, il faut s'attendre à tout, on espère toujours que le tout ne sera pas complétement tout, tout simplement.
Il faut compter sur un peu de chance, et c'est pas le cas en ce moment, je suis noire encore plus noire que ça on peux pas trouver.
Depuis quelques temps j'entendais un bruit bizarre à la roue avant droite, je me dis qu'il allait falloir faire un truc sous peu et la conduire chez le docteur. Finalement je me décide et le docteur m'a paru soucieux :

  • holala ma p'tite dame c'est grave il va falloir changer le cardan il est bien malade
  • Crotte de zébulon, docteur c'est la seule solution, le porte monnaie crie famine.
  • Ma pôvre dame il va casser sinon
  • Ben on change, mais pas chère, le moins chère possible ok docteur.


Trois jours plus tard, je sors le chéquier du sac, avec beaucoup de douleur je signe le chèque, pas chère mon luc oui, saloperie de vieille voiture qui choisit le plus mauvais moment.
Bon, cela c'est fait je vais pouvoir être tranquille.
Pas du tout, au bout d'une cinquantaine de kms un autre bruit toujours à l'avant mais côté conducteur, en plus le volant part à gauche de manière étrange, rebelote je me retrouve chez le docteur :

  • Pour le réglage volant c'est gratos par contre faut opérer le cardan gauche ma p'tite dame
  • Et merde docteur, le chéquier veut plus sortir du sac, je fais quoi.
  • Pas d'inquiètude, elle va pas noyer le garage de ses larmes la p'tite dame, je vous fais payer que la pièce

Il est sympa le docteur, cela fait plus de dix ans qu'il rapièce mes totomobiles, c'est un gros nounours super sympa.
Je récupère la toto en me disant bon cette fois c'est bon et ben crotte de chien, c'est pas fini.
Le lendemain plus de voiture, sympa les gentils gars de la fourrière l'on changé de place.
Pour finir le chapitre voiture ce matin tambour de frein arrière droit bloqué, pas moyen d'avancer.
Elle est pas belle la vie

mercredi 26 novembre 2014

Viens par ici

Ici: le Liard,l’Écu, l'Euro, la Livre, le Dollars, le Fiorino, le Franc à cheval, le Franc à pied, le Sceat, le Sequin, le Sol melgorien, le Sou, le pesos n'a plus court.

Donne moi juste ce que tu peux : un caillou de la mer, un bout de lune, un trait d'arc en ciel, une carotte, un naviot, un peu de ce que tu as sous la main.
Juste de quoi faire une petite soupe qui réchauffera ton corps et donnera du miel à ton esprit.
Et puis rajoutes une pincée de rêve, 3 gr d'imaginaire, une louche d’amitié, touilles bien .
Dans un bol fournit par l'ami présent savoures doucement, délectes toi des saveurs, aimes tout simplement le goût de la solidarité.
Ne réfléchis pas, ne penses surtout pas, n'envisages pas demain...pourquoi faire, demain est un autre jour.
Réchauffes toi simplement à la chaleur du feu.
Envoies dans le feu tes pensées nauséabondes, apprécies la chaleur du feu qui nous lie, manges, aimes, manges, aimes, manges ....qui sait de quoi demain sera fait.

lundi 24 novembre 2014

Nuisances

Je côtoie sans cesse un nombre important de nuisances et la pire est pour moi la nuisance olfactive.
J'ai du mal avec les odeurs trop fortes aussi bien celle d'un parfum trop lourd, d'une foule parfumée, les odeurs de transpiration, de corps mal lavés, d'haleine qui pue.
Mais là j'ai touché le fond de la pire odeur du monde:

L'ODEUR d'URINE de CHAT 

Elle se ballade dans la montée d'escalier, elle pénètre dans notre chambre lorsque nous avons les fenêtres ouvertes.
Nos voisins du dessous ont un chat, qui se sauve de temps en temps et qui urine dans l'escalier, de plus la caisse du matou est sur la fenêtre juste en dessous de la nôtre et je peux vous dire que son nettoyage n'est pas fréquent, en plus quand le matou a la chance d'un changement de caisse le sac à pipi reste sur le palier.
J'ai essayé à plusieurs reprises d'en parler mais ils affirment être innocent, n'empêche l'odeur y est.
Il y aurait bien la solution de faire disparaitre le chat, mais d'une part il n'y est pour rien si ses maîtres sont crados et d'autres part il font parti de cette espèce qui pensent : un chat de perdu dix de retrouver.
La javel n'y fera rien, c'est bien connu les matous adorent.
Alors, alors quoi faire tout les idées seront testées.

lundi 17 novembre 2014

Rebond

Voila bien longtemps que je n'avais écrit une lettre de motivation, cela m'a fait drôle et amusée en même temps.
J'ai essayé de me rappeler de quand datait la dernière, je dirais dans les années 96, 18 ans que je trouve du boulot par le bouche à oreilles.
Du coup je me suis retrouvée un peu bestiole devant la page blanche et toute les consignes fixées.
J'ai savamment mêlé les mots et puis à la grâce de qui voudra, pour le C.V., là pas pareil, vu les nombreux emplois occupés j'ai choisi de faire un regroupement par thème que je trouve plus simple à la lecture.
J'ai passé sous silence mes activités de maçon, garagiste, chauffeur de maître, jardinière, il en reste quand même deux pages, bon vu mon âge cela peut ce comprendre.
Je n'ai jamais aimé dépendre de la société.
Jusqu'à présent j'ai toujours eu la chance d'être mon propre patron ou employé du P.C. une vie facile à m'organiser sans obéir à un quelconque chef.
Vous l'avez compris je suis une indépendante sortie du système tout en travaillant.
La question que je me pose est comment je vais pouvoir plier , m'assouplir , supporter des horaires imposés cela m'inquiète un peu.
Le plus étant que j'ai une grande facilité d'intégration et un bon sens du relationnel et qu'en plus je comprend vite.
Après tout qui vivra verra je ne vais quand même pas me prendre la tête en prime, c'est vraiment pas le moment.
Le moment étant dans le positif, aller de l'avant et surtout ne plus faire le coq qui chante les deux pieds dans la merde.

lundi 27 octobre 2014

Pour passer une bonne semaine de Vacances

Ingrédients :

  • Deux ados et demi,
  • Beaucoup d'imagination pour occuper ce petit monde.
  • Un énorme sac de patience.

voilà bien une semaine que je ne regrette pas même si le rythme était soutenu.

Lundi : fabrication d'un attrape rêves

attrape_reve_coralie.jpg attrape_reve_fini.jpg


Mardi : Pâtisserie avec mon A.P. qui se débrouille comme une pro.

glacage.jpg deco.jpg monstre.jpg fini.jpg


Mercredi : rouleaux de printemps maison

rouleaux_de_printemps_coralie.jpg


Jeudi : Nous gardons petit prince et nous profitons de sa sieste pour préparer makis et sushis

petit_prince.jpg preparation_sushies.jpg sushies_makis.jpg fini_sushies.jpg


Vendredi : relâche juste quelques courses et la préparation des repas.

Samedi : fête à Correns

Dimanche : la fête est finie rangement des valises, préparation du repas de midi pour 12 personnes, bisous des gros câlins avant de se séparer et la SIESTE pour récupérer avant de livrer la dernière ado à sa mère.

La maison est toute vide, j'attends février pour remettre cela, j'ai une pêche d'enfer.

lundi 13 octobre 2014

En colère

En colère après ce gouvernement qui aime tant les entreprises au mépris des petites gens.
En colère quand ils osent baisser les aides aux familles.
En colère quand j'entends parler des profiteurs du chômage.
En colère de voir le nain revenir sur le devant de la scène en se posant en victime.
En colère de voir les prix alimentaires, les tarifs edf, gaz, eau grimper.
En colère de voir la gauche au pouvoir à genoux devant le capitalisme et les banques.
En colère de toutes ces taxes qui nous étouffent.

Et j'en oublie certainement.

Vous voulez faire des économies sur notre dos, nous tondre sans honte.

Suggestions à notre gouvernement :

  • Tout élu qui détient plus d'un mandat n'aura des indemnités que sur un seul et unique mandat.
  • Frais de déplacement et de bouche à la charge de l'élu.
  • Toutes les absences seront sanctionnées.
  • Retraites au même niveaux que les ouvriers.
  • Enveloppes supprimées.
  • Transparence totale de l'utilisation de leur budget.
  • Tous manquements à leur devoir d'élu sera sanctionné par une interdiction à vie de se représenter en politique (magouille, enrichissement personnel, passe droit, délit d’initié).

Vous avez des idées, nous aussi ont peut en avoir ........ non mais ho .

samedi 27 septembre 2014

ICI

Voila un mois de septembre qui s'est enfui, rempli bien rempli je dirais même.
La première quinzaine consacrée à ma mère pour sa cure à Gréoux, passé à lire, bronzer, visiter et bien sure nous nourrir.
Au retour visite médicale, examen divers, grande décision concernant ma santé.
Jouer à la Mamé avec un petit drôle qui grandit bien, qui affirme son caractère (les chiens ne font pas des chats) commence à dire un certain nombre de mots, enfin un enfant épanouis, rieur, sage et tout ce qu'il faut pour être l'amour de sa mamé.
Et puis les grandes décisions :

  • La reprise du théâtre
  • Pilates une fois par semaine
  • Les cours d'anglais en formation professionnelle, je fais le test mercredi prochain pour qu'ils puisent juger du niveau (vont pas être déçu j'espère qu'il existe un niveau débutant pas doué).
  • Dernière séance chez mon psy jeudi, une année qui m'a fait du bien , qui m'a permis de me recentrer et de moins culpabiliser sur un certains nombres de petites choses qui me pourrissaient bien la vie, je vais mieux, je me sens mieux que demande le peuple.

Je me rend compte que mes bonnes résolutions se font toujours en septembre, lesquelles se réaliseront? On verra bien , j'ai des projets et c'est cela l'important pour moi.
J'ai toujours pensé qu'une vie sans projets, sans rêves ni espoirs était pour moi une petite mort et j'aime trop la vie pour mourir.

mercredi 27 août 2014

On est MORT

Si 2012 m' a donné l'espoir, ce soir en entendant notre 1er j'ai bien compris que lui comme tout ceux avant lui ne se préoccupera pas du sort des petits.

Mais qu'elle rêveuse je fais.

Mr 1er ovationné par le M.E.D.E.F. les entreprises peuvent se réjouirent, bientôt le smic ne sera plus qu'un vieux souvenir, la semaine de 35 h avec et nos bons dirigeants, patrons et actionnaires de tout poils si gras qu'ils ne se verront plus pisser de joie.

Qui a dit que la finance était son ennemie, j'en ris de veau.

Finalement De Gaulle avait bien raison les français sont des veaux heureux d'aller à l'abattoir.....vite des jeux pour nous faire oublier que l'on se fait mettre sans vaseline et bien profond.

Décidément ce n'est pas ma semaine.

mardi 26 août 2014

Mensonge

Mensonge :
Énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de mensonge par omission). Le mensonge est une forme de manipulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité.

J'ai eu un doute, puis deux.......et puis ce matin le mensonge c'est confirmé encore plus lourd.
Je suis triste, déçue, blessée et en colère car cela concerne une personne proche, une personne à qui j'aurai tout donné, avec qui j'ai partagé de nombreuses choses des belles et des plus difficiles.

On est jamais mieux trahie que par les siens.

Maintenant je cherche une solution pour sortir de ce merdier, je vais dans un premier temps calmer ma colère qui risque de me faire dire des choses pas gentilles, prendre le temps de me calmer.
Quelque soit l'issu je sais que ma confiance ne sera plus jamais redonner, je suis comme cela et n'y puis rien changer.

vendredi 22 août 2014

clin d'œil

C'était en 2010, une réunion de vieux potes,, d'anciens sportifs comme lui, moi j'étais là comme chauffeur , papa ne conduisait plus depuis 5 ans.

photo_-_Copie.jpg

Nous avons dansé un rock manière après guerre, c'était bon, nous avons ri, nous étions si heureux.

Deux ans après son départ je garde en moi tout ces instants de bonheur et complicité que nous avons eu.
Je me dis dis que j'ai eu bien de la chance d'avoir été autant aimé par mes deux parents

vendredi 8 août 2014

Une semaine comme je les aime

Une semaine de bonheur toute simple cela fait du bien partout à la tête et au corps.
Je profite un max de petit tout et la semaine prochaine aussi.
Du coup je fait de la cuisine spéciale bébé, j'ai pas à me forcer il mange de tout :

  • Crevettes, poulet, thon......
  • Pâtes, riz, semoule, pois chiche
  • Tomates, courgette, avocat, pourpier, poivrons, concombre libanais, ail cuit, cru, confit...etc...
  • mangue, framboises, cerises.....

Plage le matin on prend le bateau même pas peur, ballade. course tout lui va.
C'est un enfant souriant, câlin, c'est un enfant bonheur et déjà dans le quartier tout le monde lui sourient et lui parle.
Il commence a parler : maman, papa, donne,oui, non et depuis hier mamé, je craque totale. Il jette des sorts et se marre, adore la toupie, refuse qu'on lui donne la main sauf pour traverser la rue, curieux de tout, quand il a faim, il a faim et quand il veut dormir il nous emmène vers son lit.
Un bébé en or.

mememaxou.jpg
Sur le bateau avec sa mémé.
Je crois que j'en suis gaga et pas que moi