mercredi 27 mai 2009

Quand la Suisse ce déplace

Savez vous où elle vient?

Vous donnez votre langue au chat....?

Et bien c'est simple Farang, vient me faire un petit coucou, en plus ce qui est chouette c'est que nous pourrons fêter nos anniversaires ensembles.

Nous avons deux jours et une vingtaine d'année d'écart.

Nous allons nous retrouver sur le continent, j'ai la chance d'avoir sans le vouloir prévue un retour concordant avec la fête des mères le 7 juin (pour ceux et celles qui auraient oubliés).

J'ai du plaisir à imaginer cette demoiselle que je lis depuis environ 3 ans, pour elle je n'aurai pas à imaginer son visage comme j'ai pu le faire pour Vroumette, Samantdi ou Berlioz.

Quand je lis un blog je suis toujours titillée par l'envie de rencontrer les personnes en vrai, et à chaque fois que cela se produit une grande joie m'envahit.

Elle est pas belle la vie

mercredi 20 mai 2009

Entre raison et coeur

Voila quelques temps que dans ma tête et dans mon coeur des mots s'emmêlent.

Il y a ma tête qui raisonne, qui met à plat la réalité des choses et mon coeur qui s'emballe de mon amour pour toi.

Ma tête me dit :

Elle grandit et c'est pas facile.

Elle décide pour Elle, pour cela Elle doit trancher dans le vif.

Elle c'est retrouvée seule alors que jusqu'à il y a sept mois, j'étais près d'Elle, trop près peut être.

Les oisillons sont fait pour s'envoler du nid.

Je m'en veux de l'avoir trop coconner.

Mon coeur lui tient un autre discours :

C'est ton bébé qui se débat seul.

Tu l'as abandonnée.

J'aimerai encore une fois la prendre dans mes bras et la câliner comme avant.

Pas un jour ne passe sans que tu sois là dans mon coeur.

La seule réalité à ce jour et la question que je me pose sans cesse : ai je été à la hauteur en tant que parent?

Comment le savoir.

Ce matin j'ai été à Ajaccio, besoin de me perdre dans la foule, anonyme, pour essayer de mettre mes idées en ordres, essayer de comprendre où j'ai merdé, ce que j'aurai dû peut être faire ou ne pas faire.

Remise en question de tous ces mots que je lui ai dit et tous ceux que j'ai tu.

De ma manière d'être, de faire,

Ma souffrance ne peux l'apaiser, mon bonheur non plus.

Elle prend pied dans la vie et par mon expérience je sais que le chemin est bien souvent jonché de pierres et d'épines mais aussi de grand bonheur.

A chacun de faire le tri et de prendre le meilleur sans se laisser dépasser par le moche.

Je suis de par nature une optimiste, et je ne peux m'empêcher de penser qu'elle va s'en sortir, qu'elle a tout les outils en main.

Je croise les doigts pour que la vie soit belle pour Elle

lundi 18 mai 2009

7 petits jours et puis s'en vont

7 petits jours c'est bien court quand arrive dans votre maison Le père, la mère et la tante.

3 petits jeunes de 86, 80 et 84 ans qui n'ont qu'une envie en voir le plus possible.

Levés à l'aube, près à 8heure pétante et hop nous voilà partis pour la journée.

Vous allez dire à cette âge là, ça ne marche pas bien longtemps que nenni, malgré une épaule luxée pour l'une et un genou douloureux pour l'autre, ils marchent bien et ils en redemandent.

Nous avons eu aussi la chance d'un temps clément qui nous a permis une bonne baignade dans une crique d'Isolella, marché dans l'eau à la plage d'argent, arpenter Sartène, faire le tour des Iles Sanguinnaires, sans oublier Ajaccio son marché et ses ruelles.

Nous avons de plus passer la semaine à rire et à apprécier les petites choses de la vie qui donnent tant de bonheur.

Petites et grandes discussions sur la terrasse aux heures les plus chaudes de la journée.

Petites bouffes et bons petits vins qui agrémentent si bien certaines heures du jours.

Mes 3 petits jeunes sont remontés ce matin dans le bateau avec la furieuse envie de revenir à défaut de rester plus longtemps.

Prochaine arrivée début juin, la ronde des visites continue

Elle est pas belle la vie

vendredi 8 mai 2009

la laideur de L'être

Il y a un peu plus d'un an ma vie prenait un virage à 180°.

Dans un premier temps il y a eu beaucoup d'incertitude, de douleur, et de découverte que ceux que l'on considère parfois comme ses amis ne sont qu'illusion.28/02/2008

Dans un second temps, il y a eu le bonheur (je croise les doigt pourvu que ça dure) mais nul n'est prophète en son pays, donc tant que cela dure j'en profite un max, et aussi toutes les questions que les uns et les autres ont posées pour essayer de comprendre.

Aujourd'hui je sais qu'une amie subit la même chose venant des mêmes personnes, et je suis dans sa douleur.

Je me pose une multitude de questions:

  • - Pourquoi tant de méchanceté
  • - Pourquoi ce désir de pouvoir
  • - pourquoi ce besoin de nuire
  • - Qu'est qui poussent certain à devenir manipulateurs et pervers.
  • - pourquoi détruire une longue amitié.

Et surtout comment font ils pour ce regarder dans une glace après avoir détruit une personne? l'homme est il avant tout un prédateur?

J'avoue que je ne comprends pas ce besoin, peut être parce que dans ma tête j'ai encore l'illusion que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Pour moi aujourd'hui la vie n'est pas belle, j'aime pas savoir un ami dans la douleur, surtout quand je ne peux pas être à ses cotés.