jeudi 28 janvier 2010

Les chemins du passé

Parfois, je prends le temps de m'assoir et de jeter un œil vers mon passé.
J'y vois un peu de tout, des moments de bonheur et de tristesse, des rencontres agréables ou non, des rêves, des espoirs d'enfants et de jeune fille.
Je contemple tout cela et je me rends finalement compte qu'en moi je ne porte que les meilleurs souvenirs, il n'y a aucun regret sur ce qui n'a pas été.
Comme un peu tout le monde je me suis prise de grosses gamelles, elles m'ont forgées le caractère, j'ai perdu des êtres chers que j'ai placé dans mon coeur pour qu'ils puissent y vivre en toute tranquillité et sérénité.
J'ai plus de tristesse vis à vis de ceux que j'ai abandonné par peur, par méconnaissance, jamais par mépris ou par égoïsme enfin j'ai envie de le penser.
Il arrive aussi qu'installée sur le rocher à rêvasser sur ceux qui auraient pu être, je reçoive la visite d'un être du passé (rassurez vous ce n'est pas un fantôme), cela est toujours pour moi un coup au coeur, d'autant plus quand je sais n'avoir pas été tendre avec.
A ce moment là je saisis l'opportunité de réparer une blessure vieille de 30 ans, pouvoir non effacer mais expliquer.
Sentir dans son regard tant de bienveillance et de générosité m'a terriblement ému.

Si chaque fois que nous commettons un acte peu honorable, on pouvait avoir l'opportunité d'un peu le réparer, l'humain serait-il ce qu'il est???
J'ai envie de penser que non, j'ai envie de croire que nous serions un peu plus humain.

Elle est pas belle la vie

rocher.jpg

mardi 12 janvier 2010

Insommie

Dans la maison tous dorment.

Le chat bien sage occupe son fauteuil préféré.

Je cherche mon sommeil.....

Où l'ai-je perdu?

Dans ma tête roule les mots désordonnés.

Que peut on contre l'incompréhension, que peut on contre une culpabilité omniprésente, que peut on faire face au vide.

Derrière le rideau j'entends tes larmes, le temps où ma main apaisante pouvait les calmer n'est plus.

Devenir grand est difficile, un chemin pavé de ronce sur lequel on se fraie un passage.

J'aimerai pour toi cueillir les étoiles, te prendre encore une fois contre moi et te dire tout mon amour.

Mais je suis là sur le bord de ton chemin te regardant passer, je suis le moyen de tes rêves.

Je ne sais plus comment te dire........que la vie bien qu'elle soit souvent belle et aussi une galère et que je serai toujours là pour toi.

Dors ma belle, le sommeil répare.

samedi 2 janvier 2010

Jamais trop tard

Que le temps passe vite.....enfin nous voilà installés......nous n'avons pas pu pousser les murs mais qu'importe la maison a de nouveau un aspect de maison.

J'ai fini 2009 dans un gros tri : papiers, meubles, vêtements, et autres objets que l'on conserve allez savoir pourquoi.....peut être pour avoir le plaisir un jour de jeter en grand et immense par sacs, cartons entiers.

J'ai fini 2009 par une inscription à P.E, je vais aller grossir le rang des gueux, des assistés, pas pour longtemps juste celui d'arrondir les chiffres de ces misérables qui foutent en l'air l'économie du pays.

En an ma vie a basculé, je suis sortie du train-train quotidien pour vivre enfin une vie comme je l'aime, demain n'est que demain et il est toujours temps d'y pourvoir.

Ce que nous réserve 2010 je n'en sais rien, mais elle sera pleines de surprises, d'amours et de voyages et pourquoi pas un autre ailleurs meilleur.

A vous tous qui me faites le plaisir de lire de temps à autres ma verve je vous souhaite la réalisation de tout vos rêves et surtout des plus fous....de vivre chaque instant comme si il était le dernier et de sourire à chaque moment de bonheur, si l'aventure vous tente alors foncez, n'hésitez pas la vie est si courte et les regrets ne sont pas de mises.

Je vous souhaite tout l'amour du monde.

Elle est pas belle la vie