mercredi 10 février 2010

Trois ans déjà

le temps passe, le temps file plus vite que le mistral.
Trois ans déjà que tu nous as quitté.

Je porte toujours la goutte d'ambre que tu m'as offerte.
Comme un talisman,

Un peu comme si cette larme pendue autour de mon cou te faisait plus présente
Dans mes nuits et dans mes jours tu es là, lovée au creux de mes seins

Enfouie au fond de moi, vivante, belle et rayonnante c'est ainsi que je t'ai placé dans mon coeur
De tendres baisers à toi qui sera toujours ma maman de théâtre, mon amie, la femme éternelle.