jeudi 19 septembre 2013

Aberration

Les sénateurs refusent de se voir appliquer le non-cumul des mandats et pourquoi ces messieurs voteraient un texte allant à l'encontre de leurs intérêts.

  • Transparence,
  • Non cumul des mandats,
  • Indemnités des sénateurs et députés
  • Enveloppes diverses et variées.

Toutes ces problèmes devraient être réglés par le vote du peuple qu'ils oublient après chaque élection.

Je sais les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent .

Je veux biens faire des efforts, mais j'aimerai encore plus que ces messieurs montrent l'exemple et cessent leur magouille avec notre fric.

Et je ne vise aucun parti, pour moi ils sont tous à mettre dans le même sac, bonnet blanc et blanc bonnet

dimanche 15 septembre 2013

tristesse

Pourquoi maintenant, je ne sais pas.
Le service c'est bien déroulé, nous avons eu un peu de monde.
Il y a eu un peu de rire et puis tout à coup cette envie de partir.
Cette envie de pleurer....Je vais prendre une douche, cela ira mieux après....peut-être

vendredi 13 septembre 2013

Chemin pavé d'épines

Quand je suis tombée au mois de mai, je pensai que la cause en était à un amoncellement de soucis , deuil, fatigue.

Petite naïve que je suis.

Je me rends compte que c'est juste la mèche de ma mémoire qui a explosé, me révélant des choses que mon mental avait obstrué, enfoui au plus profond de moi depuis des années, depuis ma prime jeunesse.

Des choses qui se révèlent douloureuses et libératrices en même temps comme des milliers de petites bulles d'air qui m’allègent.

Des choses qui me permettent de mieux me comprendre, mais aussi de pouvoir mettre la main sur une clé de placard rudement bien cachée.

Ouvrir les yeux à l’intérieure de soi n'est pas facile, facile et cela peut sentir mauvais.

Rétablir une vérité inconsciemment tue et qui a fait des dégâts c'est comme marcher sur des œufs en évitant d'en casser le moins possible et si possible pas du tout.

Quand il faut, il faut et puis c'est bien de ce parler, mais c'est mieux encore de s'entendre et de ce comprendre.

mercredi 11 septembre 2013

Le dos

En voila un morceau de notre anatomie pas facile à atteindre.
Le dos comme stipulé est dans le dos (pour ceux qui doutent allez vous regarder dans une glace de dos).
Pour le laver il faut soit être acrobate de haut vol, soit se tortiller en tout sens en sachant qu'il y a des zones que vous n'atteindrez jamais, soit utiliser une bonne vieille brosse à dos.

Ou cela se complique vraiment c'est quand il vous prend l'envie de nourrir votre peau, dos compris, avec une huile bienfaisante.
Dans mon cas : tout les matins et parfois le soir aussi, que voulez vous j'aime cela.
Pas question d'utiliser la brosse, encore moins les douces mains de P.C. qui trouve cela beurck, je me retrouve seule à gesticuler pour essayer de masser toute la zone incriminée.

Si par le plus grand des hasards vous avez un tuyau pour le dos, je suis preneuse.