jeudi 5 février 2015

Mon cher Pôle

Voilà bien longtemps que nous avons fait connaissance, je dirai que notre première rencontre date de plus de trente ans.
A l'époque point d'informatique et moins encore de téléphone portable, juste un dossier papier, une photocopieuse, et un bon stylo.
Les locaux n'étaient pas spécialement beaux, mais qu'importe pas de chichi, de vraies personnes pour répondre.
C'était l'époque ou l'on venait une fois par mois pointer en personne, carte d'identité à la main.
Je dois dire que c'était l'époque aussi ou le travail était plus courant et je n'ai jamais eu l'occasion de faire mieux connaisse avec vous.
Je gambadai d'un boulot à l'autre, n'hésitant pas à plaquer un job s'il ne me convenait pas, de vous je n'en ai jamais obtenu.
Je n'ai jamais hésité à me retrousser les manches et je n'ai jamais hésité non plus à faire différentes choses hors de mon parcours.

En 1990 un jolie cadeau de la vie m'est arrivée et aussi une vilaine maladie, mon choix de m'occuper de ma fille a été primordiale et puis j'ai repris un emploi à mi temps.

Et j'ai décidé aussi de reprendre ma formation jusque là tout va bien.

1996 séparation, plus question de gambader il me faut nourrir l'enfant, j'ai une chance inouïe mes parents se chargent de ma môme pendant mes heures de travail.
Plus question non plus de continuer l'animation socio-culturel en cause les horaires et aussi les week-end.
Je change mon fusil d'épaule et me lance dans l'aide à la fin de vie avec des horaires compatibles avec ma vie de maman seule.
J'ai un bon réseau, le boulot ne manque pas, j'ai eu jusqu'à sept employeurs différents.
J'ai vécu de belles choses avec des personnes très différentes, le soucis elles meurent et c'est très dure.

2006 je me retrouve économe cuisinière dans un presbytère , cela ne m'empêche pas d'avoir encore des clients en plus, la vie est belle et le monde m'appartient
2008 licenciée abusivement (ils ne l'ont pas emporté au paradis c'est moi qui vous le dis), je plaque tout et suite mon P.C. en Corse, des projets pleins la tête.
2009 24 décembre la Corse c'est fini et en même temps mon contrat (pas avec PC non avec sa boite).
2009 entre noël et le premier de l'an inscription chez vous mon très cher pôle, entre temps vous avez fusionnez, qu'elle jolie bordel.
Quand vous m'avez reçu dans vos superbe locaux, vous m'avez donné si peu d'espoir d'en retrouver.
2009 une année néfaste pour les vieux, et pourtant moi je me sentais jeune, pleine de vie, battante, si je vous avais écouté, il ne me restait plus que le suicide.
Ben non entre une A.P, un doudou d'amour et des parents formidables et présents pas question de lâcher la branche.

La suite demain si le cœur y est encore