Mon adulte préférée

A propos d'une jeune fille...

lundi 26 mai 2008

Epanouissement

18 ans et deux mois plus tard, mon A.P. est toujours sur son petit nuage d'amour.

l'amoureux est charmant et surtout très amoureux.

Ils vont bien ensemble, ils ressemblent à cette jolie
imageamoureux

Mon bébé c'est envolée pour laisser la place à une jeune fille radieuse, heureuse de vivre, de rire.

Ses yeux sont pétillants, elle est belle sans le savoir

l'amour fait des miracles, elle qui avait un gros manque de confiance, je la vois s'affirmer.

En plus il me font rire tout les deux, dans leur comportement, leur manière d'être, de ce regarder.

Même sont foutu caractère s'améliore c'est vous dire, (bon il y a encore des moments un peu craigniosse), mais elle se soigne.

Ici c'est toujours la ronde des allées et venues, la maison vit au rythme de la jeunesse et cela fait un bien fou.

Il y a parfois des petits mots sur la table pour des explications de vie en commun, ils comprennent vite.

La prochaine fois je vous parlerai du coucou, celui là tout un poème et encore je ne sais pas si un poème suffirait.

bien je vais retrouver mon nuage, dans cette maison il n'y a plus que cela, de jolis nuages d'amour.

C'est pour cela peut être qu'il est parfois difficile de sortir, la vie dehors vous rappelle une réalité à laquelle on a pas forcement envie d'être confrontée.

jeudi 27 mars 2008

18 printemps cela se fête

18 ans déjà, le temps passe en juin je fêterai mes 51 Automnes.

Je n'ai rien vue, mais voit-on le temps nous glisser entre les doigts.

Je la regarde et je ne peux m'empêcher de la trouver belle.

Belle comme une fleur qui pousse tranquillement sous le doux soleil de printemps.

7h55 heure de sa naissance, c'est un mardi, les premières douleurs sont arrivées le dimanche soir, cela se termine par une césarienne.

Qu'elle bonheur je la tiens enfin dans mes bras à 13 heures, elle ouvre les yeux et me sourit.

Elle vient de m'acheter pour un sourire, pour toute une vie, elle est mon enfant, ma vie, mon souffle.

Chacune de mes décisions seront un pas vers son futur, c'est bien, c'est mal, est ce le bon choix?

Je ne sais pas, mais je décide en espérant le meilleur, il est si difficile d'être parent.

Je veux pour elle le meilleur, pas mon meilleur, pas mes rêves que j'avais pour moi, non j'ai envie pour elle de son meilleur à elle.

Difficile de ne pas tout confondre.

Samedi soir elle a commencé la ronde des anniversaires, 12 adolescents à la maison majorité de garçons.

Elle m'a mise à la porte de la maison (avec mon accord cela s'entend), j'ai retrouvé la maison comme je leur avais laissé nickel et eux bien sagement assis entrain de papoter.

C'est dans des cas comme celui là que l'on aimerait avoir encore 18 ans juste pour un soir, juste le temps de refaire le monde, juste pour rire.

Nous avons passé un bon week-end avec certains qui ont choisi de rester jusqu'au lundi, je suis devenu maman d'adoption (en attendant je ne regrette pas d'en avoir eu qu'une, qu'est que cela mange un ado, incroyable, des ventres sur pattes).

Les surprises vont s'étaler sur une semaine pour elle,

Joyeux anniversaire ma fille

Ce qu'elle ne sait pas encore c'est qu'il y aura 30 personnes pour l'entourer ce soir, j'ai tout organisé dans le plus grand secret.....surprise...surprise

jeudi 25 octobre 2007

Balade fille-mère à la Capitale

Vivement demain soir, avec la fille en route pour Paris.

Au menu :

  • Shopping,
  • Ballade sur la seine en bateau mouche
  • Le Louvre
  • Soirée au Pantalon un café sympa pas loin du jardin du Luxembourg.
  • Beaubourg

En fait cela va plus être un marathon vu que nous ne restons que trois petits jours.

Une ballade mère-fille, comme cela fait longtemps que nous ne l'avons vécu.

Cerise sur le gâteau on nous prête un appartement dans le 5ème, pas loin de la rue Mouffetard et de la grande mosquée où nous irons boire le thé la menthe.

Quand je vous disais que le beurre sur les épinards cela à du bon,en voila une preuve de plus.

Elle est pas belle a vie

jeudi 1 juin 2006

Et que fais lilou pour changer

Elle râle

Je m'explique :

Juste après les manifestations contre le C.P.E, le lycée de mon A.P. chérie envoie une note à l’ensemble des parents nous demandons notre accord pour prolonger les cours jusqu’au 8 juin.

Lilou pense : Voilà un lycée responsable, ils vont essayer de rattraper le temps perdu, ni une ni deux elle signe pour donner son accord.

Résultat des courses, le conseil a eu lieu le 30 mai au soir et cela fait plus d’une semaine qu’ils grenouillent gentiment en classe.

Plutôt que d’accueillir les élèves et faire garderie, pourquoi les profs ne reprennent ils pas certaines notions qui n’ont pas été comprises, d’autant plus qu’une partie de l’effectif se porte pâle, il ne reste en classe que 10 à 12 élèves sur les 35.

Je suis un brin en colère, tout le monde parle de la retructuration de l’éducation nationale, des améliorations de ceci ou de cela, moralité le 30 mai les cours sont finis et ils apprennent à jouer à la belote, comment motiver des lycéens dans un cadre pareil.

Dans trois mois que va-t-il rester de leur année, il ne faut pas se leurrer combien vont prendre un bouquin ou réviser ceux qu’ils ont vus dans l’année.

Je suis sans illusion, mise à part de belles paroles, il n’y a rien que le vide et le néant.