petits questionnements d'une blonde

mercredi 27 août 2014

On est MORT

Si 2012 m' a donné l'espoir, ce soir en entendant notre 1er j'ai bien compris que lui comme tout ceux avant lui ne se préoccupera pas du sort des petits.

Mais qu'elle rêveuse je fais.

Mr 1er ovationné par le M.E.D.E.F. les entreprises peuvent se réjouirent, bientôt le smic ne sera plus qu'un vieux souvenir, la semaine de 35 h avec et nos bons dirigeants, patrons et actionnaires de tout poils si gras qu'ils ne se verront plus pisser de joie.

Qui a dit que la finance était son ennemie, j'en ris de veau.

Finalement De Gaulle avait bien raison les français sont des veaux heureux d'aller à l'abattoir.....vite des jeux pour nous faire oublier que l'on se fait mettre sans vaseline et bien profond.

Décidément ce n'est pas ma semaine.

mercredi 9 juillet 2014

bectance, bouffe, boustifaille et plus si affinité

Il parait que j'ai une relation très spéciale avec la nourriture, comme qui dirait pas tout à fait faux, pas tout à fait vrai.
Je m'explique :

  • Je n'aime pas les grandes assiettes trop remplies, je préfère peu et me resservir.
  • J'aime les repas équilibrés.
  • J'aime les légumes, tout les légumes et je sais que je peux les manger même simplement crus ou bouillis .
  • Je préfère les patates aux pâtes.
  • Je suis plutôt fromages que dessert mais je ne crache pas sur un bon gâteau.
  • j'aime le chocolat noir en tablette uniquement toute formes de dérivés style: mousse, glace, gâteau j'aime pas
  • Plutôt poisson et crustacés que viande.
  • J'aime pas la cervelle, le foie.
  • J'aime le bon vin et n'apprécie pas les alcools forts quoique le rhum quand il est bon oui.

Tout cela pour dire que je mange presque de tout, je ne suis pas difficile, je suis curieuse aussi de toute nouveautés alimentaires, j'aime le sucré/salé, la nourriture exotique, je suis même prête à gouter à la sauterelle et autres insectes juste pour voir.

Il est vrai aussi que j'ai été anorexique, peut-être pour cela l'histoire de quantité dans mon assiette, je sais aussi que lorsque j'ai un problème que je n'arrive pas régler je mange moins voire pas, mais de la à dire que j'empêche les gens de manger à ma table sous prétexte que j'ai peur qu'il ne deviennent gros, ça me reste un peu en travers

Je ne suis pas parfaite loin de là ( il parait d'ailleurs que la femme parfaite est une connasse)mais j'ai su régler certains de mes problèmes grâce à des gens compétents. J'accepte la remise en cause quand elle n'est pas en sens unique. On pourrait penser que je suis en colère mais pas du tout ce billet c'est juste une mise aux points pour moi et avec moi.

jeudi 19 septembre 2013

Aberration

Les sénateurs refusent de se voir appliquer le non-cumul des mandats et pourquoi ces messieurs voteraient un texte allant à l'encontre de leurs intérêts.

  • Transparence,
  • Non cumul des mandats,
  • Indemnités des sénateurs et députés
  • Enveloppes diverses et variées.

Toutes ces problèmes devraient être réglés par le vote du peuple qu'ils oublient après chaque élection.

Je sais les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent .

Je veux biens faire des efforts, mais j'aimerai encore plus que ces messieurs montrent l'exemple et cessent leur magouille avec notre fric.

Et je ne vise aucun parti, pour moi ils sont tous à mettre dans le même sac, bonnet blanc et blanc bonnet

dimanche 25 mars 2012

Rouler seule ouvre l'esprit

Ce matin je suis partie tranquille pour une virée aux puces.
J'adore fouiner, repérer le truc dont j'ai envie pour pas chère évidemment.
Ce matin j'ai trouver la boite à sel qui me manquait.
Tout en roulant, je pensais à toutes ses contraintes que je me colle sur le dos, et sa suite de questions qui vont avec:

  • Pourquoi je dis toujours oui.
  • Pourquoi je culpabilise pour un oui ou un non.
  • Pourquoi j'accepte que l'on envahisse mon territoire.
  • Pourquoi je m'oblige.

Finalement deux raisons m'ont sautées au visage :

  1. Je pense que je suis trop gentille et que j'ai du mal à dire non à ceux que j'aime.
  2. Désir d'amour.

Bon les raisons étant plus claires, mieux définies, je me suis sentie soulagée d'avoir mis des mots sur mon malaise actuelle.
Mais voilà j'en fais quoi maintenant....

C'est vrai enfin, comment redresser une barre qui penche depuis la nuit des temps (âge canonique c'est mon nouveau surnom). Qu'est-ce-que je peux mettre en œuvre pour ne pas tomber systématiquement dans les mêmes travers.

Mon cerveau de blonde travaille à plein régime, sûre que de mettre des mots et comprendre est déjà un grand pas vers des jours meilleurs mais cela ne me donne pas la solution et là ça me gave.

D'après mon A.P. qui entre parenthèse fête ces 22 printemps mardi (joyeux annif. ma belle)je prends trop les choses à cœur.

Pas facile tout cela, je suis pas sortie de l'auberge.

J'ai pris cette nuit une décision et qui vivra verra

mercredi 14 septembre 2011

Cicatrices

Il en est des cicatrices du corps comme celle de l'esprit plus longues à se refermer.

On essaie avec plus ou moins de chance de les faire disparaitre, mais elles sont là, tapies tout au fond vous, ne demandant qu'à ressurgir.

Quand on entend parler de maltraitance envers les animaux plus ou moins nous nous sentons toucher, simplement parce que nous pensons que l'animal est sans défense, soumis à l'humain dont il dépend.

Pourtant combien de fois blessons nous un être humain, avec ou sans la conscience, de la blessure que nous infligeons bien souvent de façon gratuite.

Il me semble que plus la personne est proche de notre cercle intime, plus on peut lui faire mal, et là mercurochrome et pansements n'y feront rien.

Le temps parfois joue sont rôle de guérisseur.

Cependant je me rend compte que certaines blessures m'ont coupées l'élan d'amour, de tendresse, de confiance de l' enfance , et face à certaines situations je sens mon mur de protection se dresser, plus épais d'année en année.

Parfois je me demande si un jour je retrouverai ma spontanéité et surtout un regard plus confiant vis à vis des humains que je côtoie, qu'enfin le masque du clown tombe pour être moi tout simplement.

Ben il semble que j'ai du boulot, je suis pas sortie du lac comme qui dirait.

vendredi 8 juillet 2011

Appelez moi Madame l'Adjudant

Mon entrée dans la tranche des séniors n'a pas arrangé certains côtés de mon doux caractère...
Je râle comme une voleuse dès que je retrouve la cuisine non nettoyé, je déteste par dessus tout avoir à laver les gamelles alors qui est si simple de laver et ranger au fur et à mesure que l'on n'en a plus l'usage.
Idem pour tout les endroits stratégique de la maison tel que les W.C. ou la salle de bain ( j'aime le principe du : tu salis, tu nettoies).
Pour certains cela peut paraitre bien terre à terre, mais chacun ses TOCS et j'assume totalement les miens.
Autre choses que je déteste c'est l'envahissement des jeux vidéo auxquels je préfère et de loin les bons vieux jeux d'antan.

Hors donc pour en revenir au qualificatif d'Adjudant , il m'a été donné récemment pour la simple raison que je refuse d'emporter des jeux vidéos en camping.
Je m'explique plus clairement là je sens que vous ne suivez pas.
Nous recevons les petits enfants et nous les amenons .
Dans les bagages pas questions de jeux vidéos, on part pour respirer loin des ordis, jeux et autres choses qui nous envahissent le quotidien.

J'ai envie de passer du temps à visiter les environs, nous baigner dans les lacs proches, profiter de la piscine enfin vivre tout simplement au rythme des oiseaux, du soleil, et des étoiles.

Nous y allons avec notre propres colonie de vacances 5 4 enfants de 5, 7,10,13 et 51 ans oui je sais parfois les papis sont plus gamins que les gamins.

Voila comment pour un simple NON on se retrouve avec la douce appellation d'ADJUDANT rien à foutre j'assume cela aussi.

Elle est pas belle la vie

mercredi 8 juin 2011

Et pourtant

54

J'avais fermement décidée de ne rien faire, qu'hier serait un jour comme un autre.

Franchement ou va-t-on si on se met à fêter joyeusement le 4 qui suit le 5.

Et puis de fil en aiguille, des amis sont arrivés pour passer deux jours et je me suis dit : finalement ma poule profites de leur présence, une petite coupe juste pour trinquer.

et je me suis dit aussi : faut pas pousser, tu vas quand même pas oublier fifille de n'amour et son z'amoureux et ton père et ta mère.

Et puis au cours de la journée j'ai rencontrer une telle,... et celui-ci,.... et celle-là .......

Le chiffre a monté, la maison était pleines de rire.

Royale quoi...... tout simplement royale.

Finalement vieillir ce n'est rien quand on a la chance d'être si bien entourée.

Elle est pas belle la vie

jeudi 14 octobre 2010

Saute Moutons

Qui n'y a pas joué au moins une fois dans sa jeunesse et peut être même plus tard pour rire.

Et voilà que cela deviens le jeu favori de notre gouvernement...je m'explique :

Au printemps explose l'affaire Bettancourt, beaucoup de beaux linges exposés à la vindicte populaire, détournement d'argent, enveloppes glissants de mains à poches.

Un petit saut de mouton et hop nous voilà en été, l'affaire est enfouie on montre du doigt ceux par qui tout les malheurs arrivent les ROMS ces affreux voleurs de poules, ces immigrés qui mangent le pain des français. Escalade de mots de plus en plus violents à leur encontre.

L'automne arrive avec un nouveau saut de mouton.
Balayé l'affaire Bettancourt, balayé les ROMS nous voilà dans la réforme des retraites pas celles de nos parlementaires, ni de nos sénateurs, encore moins celles de nos ministres et encore moins celle de notre président,
Si réforme il y a se sera celle de la base laborieuse (comme d'hab d'ailleurs) qui en fera les frais.
Le peuple gronde, envahit la rue et comme dirait une amie " Rien à foutre" ils l'ont dit ils l'ont fait, ceux qui sont pas contents c'est pareils.
Le risque d'une radicalisation ne leur fait pas fléchir les genoux, on améliore avec quelques mesurettes.

Et nouveau saut de mouton le dernier pour l'instant le bouclier fiscal et l'I.S.F. : La réforme de la fiscalité.
Regardez peuple de France comme nous savons faire barrages aux injustices fiscales qui vous touchent.

Et de saut de mouton en saut de mouton l'année 2012 se profile.
Seront nous moutons, ou sauteurs...?

jeudi 3 septembre 2009

Délinquance, Sécurité

Voilà le grand débat relancé.

Je sais pas pourquoi mais j'ai comme l'impression que nous allons avoir des élections dans peu de temps.

Fermez, vos portes et vos fenêtres les êtres malfaisants font leur réapparition.

Voila un discours qui fonctionne bien......trois petits mots et puis oubliés jusqu'au prochain vote.

que de maux nous attendent.......Heureusement le grand vizir veille.

Secouez la garde, falsifiez les chiffres

Je suis dégoutée.

Non il est pas beau notre monde

mardi 20 janvier 2009

Les violences familiales en hausse en 2008

D'après Michèle Alliot-Marie, "l'alcool y joue certainement un rôle très important". c'est pas moi qui le dit c'est le nouvelle obs

Et bien voilà nous avons la réponse si au sein de la famille il y a violence c'est à cause du pinard, donc il faut supprimer le pinard et zou plus de violence.......

Mais qu'attendant donc notre super chef pour légiférer sur ce point cruciale???

jeudi 15 janvier 2009

dividende

Malgré la récession et l'apport massif d'argent frais de l'état, les grands groupes envisagent toujours de payer leurs actionnaires.

Peut on penser que ses dividendes seront payés par notre argent (l'état, c'est toujours nous, non)?.

lundi 12 janvier 2009

truc qui me trotte

si nous sommes en récession, cela veut bien dire que l'état ( enfin nous le peuple) avons plus de sous.

Alors les sous pour doper les banques en décembre et ceux à venir courant janvier, ils sortent d'où?

Ils ont un chapeau de magicien ou bien ils nous prennent pour des billes?