jeudi 14 octobre 2010

Saute Moutons

Qui n'y a pas joué au moins une fois dans sa jeunesse et peut être même plus tard pour rire.

Et voilà que cela deviens le jeu favori de notre gouvernement...je m'explique :

Au printemps explose l'affaire Bettancourt, beaucoup de beaux linges exposés à la vindicte populaire, détournement d'argent, enveloppes glissants de mains à poches.

Un petit saut de mouton et hop nous voilà en été, l'affaire est enfouie on montre du doigt ceux par qui tout les malheurs arrivent les ROMS ces affreux voleurs de poules, ces immigrés qui mangent le pain des français. Escalade de mots de plus en plus violents à leur encontre.

L'automne arrive avec un nouveau saut de mouton.
Balayé l'affaire Bettancourt, balayé les ROMS nous voilà dans la réforme des retraites pas celles de nos parlementaires, ni de nos sénateurs, encore moins celles de nos ministres et encore moins celle de notre président,
Si réforme il y a se sera celle de la base laborieuse (comme d'hab d'ailleurs) qui en fera les frais.
Le peuple gronde, envahit la rue et comme dirait une amie " Rien à foutre" ils l'ont dit ils l'ont fait, ceux qui sont pas contents c'est pareils.
Le risque d'une radicalisation ne leur fait pas fléchir les genoux, on améliore avec quelques mesurettes.

Et nouveau saut de mouton le dernier pour l'instant le bouclier fiscal et l'I.S.F. : La réforme de la fiscalité.
Regardez peuple de France comme nous savons faire barrages aux injustices fiscales qui vous touchent.

Et de saut de mouton en saut de mouton l'année 2012 se profile.
Seront nous moutons, ou sauteurs...?