Général

Tous les billets que je n'ai pas encore rangés...

vendredi 20 mars 2015

La banane

Voila une fin de mois qui m'enchante, cela faisait quelques mois que j'avais le sentiment de pédaler dans la semoule.
- Anniversaire de mon A.P, 1/4 de siècle cela se fête, et 2 ans pour petit Prince l'enchanteur de mes jeudis.

25ansdeja.jpg

le_chat_botte.jpg

La cerise sur le gâteau , J'ai trouvé enfin un boulot comme je les aime et tout cela en moins de temps qu'il ne faut pour claquer des doigts.
Mercredi je discute avec une amie, je lui explique que Pôle Emploi m'a vivement déconseillé le bilan de compétence et que je peux oublié mon projet de formation , dans la discussion je lui explique que je suis vraiment tentée par l'aide en fin de vie mais que j'ai perdu toute mes connexions de l'époque.
Deux heures plus tard par son entremise je reçois une adresse et une demande pour me présenter avec un C.V. le lendemain matin.
Pour dire vrai, je n'y crois pas un instant, mais je me présente et là tout s'enchaîne à la vitesse grand V.
A 8h30 je me présente, j'ai un entretien et à 10h30 la responsable du service m'appelle pour un R .D.V. d'embauche fin mars pour démarrer début avril.
Aujourd'hui je viens d'apprendre que mon planning est fait, que je vais m'occuper de trois personnes, que je conserve mes jeudis pour petit prince et pas de soucis non plus pour mon week-end prévu de longue date avec maman et mes sœurs.
Que du bonheur

Hier j'ai enfin un autre rêve qui se réalise mon P.C. m'offre une nouveau look à mon blog.

Le seul bémol à tout ce bonheur P.C. part six mois en saison, mais bon on peut pas tout avoir non plus

dimanche 15 mars 2015

toc, toc, toc

Il y a quelqu'un....j'ai vu la porte ouverte et je me suis dit : chouette une fête.
Que nenni la porte ici est toujours ouverte, pour entrer, pour sortir, pour rester quelques jours.
Ici il y a toujours un lit pour le voyageur de passage.....l'ami(e).
J'aime entendre le téléphone, entendre une voix amie qui dit : on est dans le coin, il y a une petite place
Il y a toujours une place, une assiette et un verre plein et la convivialité en partage.
Ici on partage, l'amitié, les amours, les emmerdes.
On partage le soleil et les nuits sombres, cette folle envie de refaire un monde sans violence, un monde de paix.
Ici on écoute encore Pink flyod et puis Brassens et Ferra , bob Marley et tout et tout et pourquoi pas une musique que vous avez envie d'écouter.
Ici il y a la mer et le soleil et la pluie et la montagne et les neiges d'antan, il y a aussi des petites robes en fleur, la misère et l'espoir.
Et puis il y a surtout toutes ces belles rencontres qui font que l'espoir reste bien calé au fond du cœur, et que demain sera toujours meilleur.

C'est plus fort que moi même les deux pieds dans la merde je ne peux m'empêcher de chanter......je ne suis pas un coq pour rien

lundi 15 décembre 2014

Loi des series

Quand on a, comme moi, un vieux véhicule, il faut s'attendre à tout, on espère toujours que le tout ne sera pas complétement tout, tout simplement.
Il faut compter sur un peu de chance, et c'est pas le cas en ce moment, je suis noire encore plus noire que ça on peux pas trouver.
Depuis quelques temps j'entendais un bruit bizarre à la roue avant droite, je me dis qu'il allait falloir faire un truc sous peu et la conduire chez le docteur. Finalement je me décide et le docteur m'a paru soucieux :

  • holala ma p'tite dame c'est grave il va falloir changer le cardan il est bien malade
  • Crotte de zébulon, docteur c'est la seule solution, le porte monnaie crie famine.
  • Ma pôvre dame il va casser sinon
  • Ben on change, mais pas chère, le moins chère possible ok docteur.


Trois jours plus tard, je sors le chéquier du sac, avec beaucoup de douleur je signe le chèque, pas chère mon luc oui, saloperie de vieille voiture qui choisit le plus mauvais moment.
Bon, cela c'est fait je vais pouvoir être tranquille.
Pas du tout, au bout d'une cinquantaine de kms un autre bruit toujours à l'avant mais côté conducteur, en plus le volant part à gauche de manière étrange, rebelote je me retrouve chez le docteur :

  • Pour le réglage volant c'est gratos par contre faut opérer le cardan gauche ma p'tite dame
  • Et merde docteur, le chéquier veut plus sortir du sac, je fais quoi.
  • Pas d'inquiètude, elle va pas noyer le garage de ses larmes la p'tite dame, je vous fais payer que la pièce

Il est sympa le docteur, cela fait plus de dix ans qu'il rapièce mes totomobiles, c'est un gros nounours super sympa.
Je récupère la toto en me disant bon cette fois c'est bon et ben crotte de chien, c'est pas fini.
Le lendemain plus de voiture, sympa les gentils gars de la fourrière l'on changé de place.
Pour finir le chapitre voiture ce matin tambour de frein arrière droit bloqué, pas moyen d'avancer.
Elle est pas belle la vie

lundi 24 novembre 2014

Nuisances

Je côtoie sans cesse un nombre important de nuisances et la pire est pour moi la nuisance olfactive.
J'ai du mal avec les odeurs trop fortes aussi bien celle d'un parfum trop lourd, d'une foule parfumée, les odeurs de transpiration, de corps mal lavés, d'haleine qui pue.
Mais là j'ai touché le fond de la pire odeur du monde:

L'ODEUR d'URINE de CHAT 

Elle se ballade dans la montée d'escalier, elle pénètre dans notre chambre lorsque nous avons les fenêtres ouvertes.
Nos voisins du dessous ont un chat, qui se sauve de temps en temps et qui urine dans l'escalier, de plus la caisse du matou est sur la fenêtre juste en dessous de la nôtre et je peux vous dire que son nettoyage n'est pas fréquent, en plus quand le matou a la chance d'un changement de caisse le sac à pipi reste sur le palier.
J'ai essayé à plusieurs reprises d'en parler mais ils affirment être innocent, n'empêche l'odeur y est.
Il y aurait bien la solution de faire disparaitre le chat, mais d'une part il n'y est pour rien si ses maîtres sont crados et d'autres part il font parti de cette espèce qui pensent : un chat de perdu dix de retrouver.
La javel n'y fera rien, c'est bien connu les matous adorent.
Alors, alors quoi faire tout les idées seront testées.

samedi 27 septembre 2014

ICI

Voila un mois de septembre qui s'est enfui, rempli bien rempli je dirais même.
La première quinzaine consacrée à ma mère pour sa cure à Gréoux, passé à lire, bronzer, visiter et bien sure nous nourrir.
Au retour visite médicale, examen divers, grande décision concernant ma santé.
Jouer à la Mamé avec un petit drôle qui grandit bien, qui affirme son caractère (les chiens ne font pas des chats) commence à dire un certain nombre de mots, enfin un enfant épanouis, rieur, sage et tout ce qu'il faut pour être l'amour de sa mamé.
Et puis les grandes décisions :

  • La reprise du théâtre
  • Pilates une fois par semaine
  • Les cours d'anglais en formation professionnelle, je fais le test mercredi prochain pour qu'ils puisent juger du niveau (vont pas être déçu j'espère qu'il existe un niveau débutant pas doué).
  • Dernière séance chez mon psy jeudi, une année qui m'a fait du bien , qui m'a permis de me recentrer et de moins culpabiliser sur un certains nombres de petites choses qui me pourrissaient bien la vie, je vais mieux, je me sens mieux que demande le peuple.

Je me rend compte que mes bonnes résolutions se font toujours en septembre, lesquelles se réaliseront? On verra bien , j'ai des projets et c'est cela l'important pour moi.
J'ai toujours pensé qu'une vie sans projets, sans rêves ni espoirs était pour moi une petite mort et j'aime trop la vie pour mourir.

mardi 1 juillet 2014

A la vitesse de l'escargot

J'avais promis de venir et finalement cela c'est enfin concrétisée.
Un Toulon / Toulouse à la vitesse de l'escargot 10 ans pour enfin pouvoir honorer une promesse (mieux vaux tard que jamais).
Reçus comme des princes par Samantdi, malgré une fin d'année un peu folle pour elle, la prochaine fois nous calculerons mieux.
Toulouse jolie ville avec des parcs magnifique, un centre mignon tout plein et la Garonne pour rafraichir.
Le lendemain visite à Auch , sa cathédrale aux vitraux très beaux et puis une visite très instructive chez Gifi.
Dimanche sortie au lac de Saint Ferréol dans un vieux bus très sympa, nous avons pu admirer toute son énergie avec les enfants et les adultes râleurs ( ;-)) j'ai même une photo qui le prouve.
J'oubliai une cuisine délicieuse réalisée par l'objet magique.
Des rencontres très sympathiques et très intéressantes.
Trois petit jours qui ont filé à la vitesse de l'éclaire.
Merci encore Madame de votre accueil.

lundi 28 avril 2014

Un déméngement ordinaire

Ce qu'il aurait dû arriver :

  • le 29 mars soit le samedi on signe le bail, le dimanche avec une amie gros nettoyage de la nouvelle maison en parallèle mon P.C. charge tranquillou le camion et le lundi ménage dans l'ancien....jusque là tout va bien.


Et bien cela ne c'est pas passé tout à fait comme cela :

Le samedi matin appelle de notre nouveau propriétaire pour nous dire que le locataire était toujours là et jusqu'au dimanche soir, mais que Lundi matin il serait partie.
J'annule la copine ménage et comme de toute façon nous avons le camion, nous décidons de faire l'inverse.
Dimanche matin nous remplissons le camion et au fur et à mesure que les pièce ce vident je nettoie.Heureusement pour moi et pour mon dos des potes passent et donnent un coup de main. Vers 19h nous avons enfin fini et nous téléphonons à la nouvelle locataire qui prend les clés bien contente de gagner du temps le lendemain.
Le soir nous serons hébergés par une amie. Lundi matin nous arrivons à Toulon et ho surprise l'appartement n'est pas déménager, je commence à me demander s'il n'y a pas une arnaque la dessous, comme dit mon P.C. une vie sans désagrément n'a pas de sel, restons optimiste. On décide de mettre nos affaires dans l'appartement et nous occupons la moitié de la pièce principale.
Leurs cartons ne sont pas réellement fait les meubles pas démonter, pour sûre nous ne dormiront pas là ce soir, mais le proprio nous certifie que Mardi Matin nous pourrons installer nos meubles.
Je croise les doigts, le midi nous mangeons chez ma fille et le soir nous dormirons chez maman. Heureusement pour nous, nous avons eu un gros coup de main, trois étages dans un vielle immeuble sans ascenseur ça casse grave.

Tout est bien qui finit bien nous voilà installé à deux pas du marché et trois pas du port et on est bien dans notre nouvelle maison.

mercredi 5 mars 2014

Mes envies

Envie n °1 : réalisée, nous avons trouvé notre bonheur, notre nouveau nid situé à 2 pas du cours Lafayette et cerise sur le gâteau idem pour le port, 20mn à pied pour aller voir mon A.P. et sa descendance idem pour aller voir maman mais cette fois en voiture. Nous déménageons fin Mars, (qui veut venir donner un coup de main ;-) )je plaisante

Envie n°2 : en cours de préparation. Ballade sur les canaux bourguignon début Mai qui réunira Maman et ses 4 filles. Cela doit faire pas loin de 40 ans que nous ne nous étions pas retrouvées ainsi entre nous. Je croise les doigts pour que tout ce déroule bien et qu'il n'y ait ni défection ni rien qui viennent entraver ce projet bien bâti.

Envie n°3 : Celle -là par contre est toute à bâtir car j'ai très envie au mois de juin juillet août de faire un petit tour en moto, d'ici à là bas en passant par Toulouse et pourquoi pas la Bretagne, je pense que c'est faisable faut juste que je prépare mon P.C. et que j'étudie l'itinéraire.

J'ai encore pleins d'envies mais je vais me calmer un peu, je sens le printemps arriver et mon désir de jouer au pigeon voyageur se réveille avec d'autant que cette année nous ne serons pas bloquer par le snack alors profitons.

Maintenant yapuqu'a

vendredi 14 février 2014

14/02/2014

Incroyable la poussière et les toiles d'araignées que je trouve ici, allez hop un brin de ménage (un gros plutôt) et voila je peux réouvrir ici.

Quoi de neuf sous le soleil en fait pas grand chose sauf :

  • Un bébé qui grandit bien, il se lève tout seul, 5 dents, un sourire toujours aussi craquant, des bruits nouveaux sortent de sa bouche (des mamamamma, des papapa que l'on a envie d’interpréter comme maman et papa), 10 mois déjà et que du bonheur.
  • Une recherche d'appartement pas facile, on trouve, les papiers sont bons...... oui mais voilà mon PC est indépendant et là patatras, heureusement le propriétaire est sympa et ne nous bouscule pas vers la sortie.

J'ai envie de bouger pour me rapprocher de maman et bébé et puis il y a aussi ma maman qui ne rajeunit pas vraiment donc pas mal de trajet, d’embouteillages aussi, et le prix de l'essence rajouté plus près cela serai mieux.

  • Les bobos suivent leur cours comme un long fleuve en ébullition.

La vie suit son cours, parfois avec des hauts et des bas, pas plus que pour les autres, enfin je le suppose.

J'ai aussi pas mal envie de bouger, faire des petits tours pour voir les amis(es) virtuel ou pas, mais pour cela il va falloir attendre d'avoir trouvé le nid.

samedi 31 août 2013

absence

6 petits jours d'absences, 6 petits jours avec maman.
En espérant qu'il fasse beau, en espérant du temps heureux.
6 petits jours et puis reviens.
En attendant d'autres jours avec mon P.C.

lundi 31 décembre 2012

2013

Une bonne et heureuse année 2013, que vos rêves se réalisent.

Que cette année soit plus douce que ne le fut 2012.

Et puisque nous sommes vivants, alors vivons le mieux possible .

Bonne fête de fin d'année à vous tous et champagne

samedi 17 novembre 2012

Je cartonne en shalimar

Pourquoi ce gêner, quand on doit faire un truc pénible, remplir des cartons n'est pas bien amusant autant le faire avec une odeur agréable dans les naseaux.

Les déménagements sont le meilleur moyen de jeter tout ce que l'on accumule au cours des années.

En une semaine, j'en suis à 4 sacs de fringues de 100 litre pleins + 1 sac de chaussures portés à des associations caritatives.
Ce matin c'était au tour du tri dans la bibliothèque mais j'ai pas pu jeter, donc en carton les livres, direction la cave de ma mère avec un certains nombre de choses qui ne rentreront pas dans le nouveau nid.

Ben oui on a trouvé un nid, pas trop loin de la mer et du boulot, un nid d'attente.

Comme nous passons de 120 mètres carrés à 40 sans cave ni garage, il faut bien trouvé des solutions.

J’écrème à tour de bras et il en reste encore et encore.

Entre le truc qu'il n'est pas question de donner ou jeter, le machin idem que je trimballe depuis la nuit des temps autant vous dire que les choix sont parfois douloureux.
Heureusement qu'il y a la cave de maman qui va se transformer sous peu en caverne d’Ali-baba.

Mes numéros de téléphone fixe et mobile restent les mêmes, ça au moins ne prend pas de place, c'est une bonne nouvelle.

Pour oublier les cartons ce soir on va fêter le beaujolais nouveau, mal de tête garanti pour demain.

Mais qu'importe je cartonnerai aussi.

mardi 12 juin 2012

Deux belles venues qui font du bien

Avant hier la TOURNÉE des CRÊPES c'est arrêtée à la maison.

Hier soir nous les avons mangé aux snack, elles sont bonnes et plus encore, je me suis régalée, il est trop fort Franck.

Je suis trop contente d'avoir enfin rencontrée la grande madame Koz et son grand monsieur Franck.

Seul petit bémol, nous n'avons pas assez de temps à leur consacrer et le soir le sommeil m'empêche de m'attarder pour papoter.

Cela fait du bien de voir des gens heureux en toute simplicité, ça requinque.

lundi 2 janvier 2012

500

Cette fois je les tiens mes 500, j'attendais et le compteur viens de me signaler que youpi la je les ai.

Quoi 500, mais qu'est-ce-qu'elle raconte la Teigne....?

500 billets voyons soit en 6 ans et deux mois : 6,75 billets mois répartis sur 74 mois.

C'est vrai aussi qu'au fils du temps je continue d'aller de-ci, de-là lire certains blogs , c'est vrai aussi que je commente bien moins, mais mon blog j'y tiens fort, j'aime bien remonter dans le temps pour lire mes écrits, vos commentaires.

En cette année qui démarre je vous souhaite à tous une année 2012 pleines de bonheur et d'amour

Elle est pas belle la vie

mercredi 28 décembre 2011

Entre deux tours

Et voila Noël vient de se terminer, cette année encore et malgré la récession le Père noël a réussi à gâter tout le monde, nous avons bien mangé et bien bu enfin tout c'est déroulé comme il faut dans la joie et la bonne humeur.
Seule petit ombre au tableau ma maman de n'amour's est bien fatigué depuis 15 jours et cela nous inquiète tous.....ben elle est notre pilier et quand elle ne va pas, ses moineaux sont un peu perdus.
Maintenant nous passons aux préparatifs du nouvel an.

Combien seront-nous..? j'en sais rien.
Que mangerons-nous...? j'en sais rien.
Que boirons-nous ....? j'en sais rien.

La seule chose que je sais, c'est que nous serons entre amis, donc tout ira pour le mieux.

J'en profite pour vous souhaitez à tous une bonne et heureuse fin d'année 2011 et surtout que 2012 soit meilleure que 2011, sur ce coup là je suis pessimiste je m'attends au pire,
je croise les doigts pour qu'il y est un vrai changement à la tête de notre pays et que les pourris en tout genre finissent en cabane, (là je rêve.....j'ai le droit, non).

Des bisous à vous tous et amusez vous bien

mercredi 21 décembre 2011

Au détour d'une amitié

Parfois la vie est bien curieuse concernant les rencontres.

Pourquoi celui-ci et pas celle-là va savoir et surtout comment savoir en vérité.

La première fois que nous nous sommes rencontrées c'était il y a bien 7 ans lors d'une grosse fête de fin d'année.

A l'époque pour moi, elle faisait partie de la bande des Parisiennes qui venaient trois ou quatre jours pour la fête, le soleil et surtout le lieu.

Cette année là coup de bol, il y avait un magnifique soleil pour clôturer l'année.

Le lendemain de la fête, elle était assisse sur les marches, un café à la main regardant la mer, se gorgeant de soleil, après le premier bonjour je me suis vite rendue compte qu'elle se levait, et je l'ai classée dans les grognonnes du matin, de celles qui te font la grimace en pensant que c'est un sourire (laisses tomber).

Nous nous sommes croisées encore, nous sommes même parties en croisière et puis certaines choses se sont cassées et je suis devenue très méfiantes vis à vis des Parisiennes en générale et de ce groupe en particulier.

Et puis et puis la vie parfois vous joue de drôle de tours.

En février 2009, elle vient passer quelques jours en corse avec son compagnon qui n'est autre qu'un copain de longue date de mon P.C. (les fêtes ont du bon, elles font ce rencontrer les gen's)

J'étais pas très chaude mais bon, ils avaient un projet, et avaient besoin d'en parler avec P.C.

Et puis et puis voilà, cette nana est géniale, toujours grognonne au levé, elle est toute en subtilité, entière, et surtout très nature et cela fait un bien fou.

Leur projet fonctionne bien, leur lieu est magique et si vous passez par, vous serez comme des coqs en plâtre et n'ayez pas honte de leur dire que vous connaissez la teigne, vous serez bien accueilli.

Nous en revenons et avons fêté Noël avant Noël un grand moment de bonheur.

lundi 3 janvier 2011

2011

Le tourbillon des fêtes de fin d'année s'achève avec le départ des derniers lurons ce matin.

Moi qui ne suis pas une accro de ces fêtes, j'y ai pris cette année un réelle plaisir.

Noël c'est passé en famille et nous avons eu de beau moment de partage, notamment pendant la préparation qui c'est faite entre sœurs. Le temps efface les différences d'âge nous voila quinquagénaire toutes les trois, mères et pour certaines grand-mères, nos parcours, nos choix de vies sont très différents. Cette année dans la cuisine qui nous accueillait nous avons ri, raconté nos petits et grands soucis et c'était bien, je dirai même royale. La soirée a été dans la même veine et le Père Noël nous a encore bien gâté preuve de notre sagesse.

Pour le réveillon du 31 je me suis lancée dans la préparation de sushis ,maki et poissons crus histoire de changer. J'ai eu un excellent professeur initié lui même par une fille du soleil levant et c'est sûre les petites choses n'ont pas le même goût. C'est long à préparer, cela se mange facilement et le poisson crû a été apprécié.

Finalement ces fêtes m'ont rabibochées avec une année 2010 pas toujours facile et j'ai bon espoir que celle qui est là ne peux être pire.

J'en profite pour vous souhaiter à tous bonheur, santé, amour et surtout la réalisation de tout vos souhaits.

Elle est pas belle la vie

vendredi 27 août 2010

Et zou on déménage

Après plus de 11 ans sans faire de cartons, plutôt défaire les oubliés ceux que l'on case dans un coin en se disant plus tard on verra.

Après 13 mois de rêve en Corse et un retour ici qui m'a permis de faire un grand ménage par le vide de tout ce fatras que l'on garde allez savoir pourquoi.

Fin septembre on déménage, on laisse la vue mer pour un superbe vue sur la ville de Hyères, une grande villa avec un grand jardin.

Je vais enfin pouvoir jouer à la jardinière et planter mes légumes à la mode de chez moi.

On va même avoir une vraie pièce pour le bureau, et surtout une salle de bain de rêve rien de d'y penser je vois déjà les bougies tout autour, la lumière tamisée et les huiles essentielles dans l'eau.

J'imagine déjà les soirées d'hiver au coin du feu et l'été sous la tonnelle, les amis pour partager tout ces petits moments de bonheur.

En ce moment je suis comme un petit oiseau dans son nid tout doux, et je me dis que mon PC a bien changé ma vie depuis qu'il y a mis les pieds et tout le reste avec.

Un, deux, trois à mes cartons.......

Elle est pas belle la vie