''Commencé par le Zub en mal d'inspiration.
Terminé par une Lilou en pleine passion.''

Zub - mardi 20 novembre 2007 -

Mon cœur saigne
Comme les pins en avril
Mon âme en dérive
S’obscurcit de chagrin

Assise près de moi
Je sens ton souffle sur ma joue
Me retourner je n’ose
Et du coin de l’œil
Te regarde et t’observe


La douceur de ta joue m’attire
La senteur de ta peau m’enivre
Lançant mon cœur dans une sarabande effrénée

Le feu de tes yeux
Le flamboyant de tes cheveux
L’éclat de ton sourire
Réchauffe mon âme tourmentée.

Mon être tout entier te hurle mon amour
Mes mains qui te massent se font douces comme la soie
Les mots qui s’échappent de ma bouche se font caresses.
Mais tes pensées et ton corps sont avec l’autre.

Je suis si près de toi
Tu es déjà si loin
Dans un ailleurs à jamais sans moi
Je suis l’éternel confident.

parce que je l'aime....ce poème réalisé à deux, j'ai eu envie de le mettre ici aussi, merci petit frère de ce partage

Commentaires

1. Le mardi 20 novembre 2007, 22:59 par Zub

Plus je le lis et plus il me plait.
Tu as eu une bonne idée.
On recommencera?

2. Le mercredi 21 novembre 2007, 06:55 par Lilou

oui sans problème, c'est une bonne idée.


bf

3. Le mercredi 28 novembre 2007, 22:10 par m0iii :)

en cas sa existe la nouveauté tu sais...
j'aime bien ce poème..xd !!
bsoux

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.